A la Une, Gabon

Gabon: nouveau record pour la société de raffinage

gabon-petrole

Belle performance pour la Société gabonaise de raffinage (Sogara) qui a raffiné, en 2015, 900 000 tonnes de pétrole brut. Soit la troisième plus grosse performance de son existence depuis sa création en 1964. Selon le directeur général de cette entité, ce record aurait pu être porté au-delà du million de tonnes si la société n’avait pas été freinée par la grève de l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), entre le 2 décembre 2014 et le 22 février 2015. Qu’à cela ne tienne, a expliqué Pierre Reteno Ndiaye, «la mise en place des groupes de travail pour améliorer le fonctionnement de notre usine a abouti à une augmentation notable de son taux de fiabilité qui s’en trouve le meilleur des deux dernières années». L’on est donc bien au-delà des prévisions qui tablaient sur un traitement de 820 000 tonnes en 2015 (contre 832 828 tonnes en 2014). Une embellie confortée par la baisse du cours de baril de pétrole dès le premier trimestre 2014, a souligné le patron de la Sogara, qui s’exprimait à la faveur d’une cérémonie de remise de médailles du travail aux agents méritant.

Pierre Reteno Ndiaye a par ailleurs invité ses agents à éviter, à l’avenir, une nouvelle grève dans le contexte actuel qui impose aux entreprises et aux Etats pétroliers des réductions significatives de leurs et budgets de fonctionnement, avec impact considérable sur l’emploi. «La préservation de l’emploi devient, dès lors, l’objectif principal de toutes les parties prenantes à la vie de la société», a-t-il lancé, avant de s’adresser aux récipiendaires des médailles du travail, marque de reconnaissance aux agents ayant cumulé 10, 20 et 30 ans de service continu au sein de la Sogara. «Les valeurs qui ont pour noms, ardeur au travail, abnégation, courage, solidarité, fidélité et résilience ont été les vôtres durant votre parcours professionnel», a déclaré Pierre Reteno Ndiaye. «Les employés reconnus aujourd’hui à travers les valeurs démontrées tout au long de leur carrière, sont nos modèles pour la nouvelle Sogara que nous sommes en train de bâtir, dont la compétence, l’esprit d’équipe et la bonne moralité constitueront le substrat de sa politique économique et sociale», a conclu le directeur général de la Sogara.

Source: Gabonreview

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *