A la Une, Nigéria

Nigéria : elles font tourner des générateurs avec l’urine

PHOTO D’ERIK (HASH)

PHOTO D’ERIK (HASH)

De l’urine pour produire de l’énergie, cela peut paraître bizarre. Cependant la surprise devient moindre en se rappelant de l’utilisation des excréments  à des fins similaires. Le projet est piloté par une équipe de quatre jeunes étudiantes nigérianes.

Face aux coupures électriques répétitives dans  les principales villes de la première puissance économique d’Afrique, les groupes électrogènes sont indispensables dans tous les ménages. Adebola Duro-Aina  et ses camarades Zainab Eniola Bello, Oluwatoyin Faleke et Abiola Akindele ont alors décidé de substituer à l’essence couteuse et toxique, un combustible facile d’accès et moins dangereux pour la santé humaine.

Après une  première tentative peu concluante  avec de l’eau, les filles ont avec l’appui d’un de leur enseignant fait fonctionner le générateur à base de l’urine.

« Lorsque nous avons présenté notre invention pour la première fois, nous avons eu l’impression d’avoir échoué ; les gens ne croyaient pas que ça pouvait marcher, mais notre équipe n’a jamais abandonné. Après ce premier revers, nous avons présenté notre générateur à Maker Faire Africa (2012), qui se déroulait à l’hôtel Blue Roof à Lagos, et là, notre invention a eu du succès. Depuis, nous l’avons présentée aux niveaux national et international et nous avons remporté de nombreux prix ; nous avons accordé des interviews à différents médias nationaux et internationaux et notre invention est partout sur Internet », déclare Adebola Duro-Aina.

Avec l’appui de l’Etat de Lagos épaté par la réalisation des jeunes filles, le projet pourrait bientôt être développé à une échelle beaucoup plus grande.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *