A la Une

Mozambique: le FMI prévoit une croissance économique de 24% par an entre 2021 et 2025 grâce au gaz naturel

mozambique

(Agence Ecofin) – L’économie mozambicaine devrait enregistrer une croissance économique moyenne de 24% par an entre 2021 et 2025 grâce aux investissements colossaux prévus dans les vastes gisements de gaz naturel découverts ces dernières années, a estimé le FMI dans un rapport rendu public le 15 janvier.

«L’exploitation des immenses gisements de gaz naturel découverts dans le bassin  de Rovuma, au large des côtes nord-est du pays, devrait se traduire par des investissements de 100 milliards de dollars», a expliqué l’institution basée à Washington.

«Une fois la production de gaz naturel liquéfié aura atteint son plus haut niveau en 2028, avec l’entrée en service de la dernière usine de liquéfaction, la croissance réelle du PIB du Mozambique va ralentir à 3 à 4%»,ajoute le FMI.

Les réserves de gaz naturel découvertes dans le bassin de Rovuma ont été estimées à 180 milliards de pieds cubes, soit l’équivalent de la totalité des réserves de gaz naturel du Nigeria. Elles pourraient catapulter le Mozambique au rang de troisième exportateur de gaz naturel liquéfié au monde, après le Qatar et l’Australie une fois la production aura atteint son apogée.

Le gouvernement mozambicain mise sur ces importantes découvertes de gaz  naturel pour transformer l’économie de ce pays d’Afrique australe qui demeure l’un des plus pauvres au monde.

La banque sud-africaine Standard Bank s’attend, dans ce cadre, à ce que la taille de l’économie mozambicaine soit multipliée par 9 d’ici 2035.

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *