A la Une, Tchad

Tchad: Quand la ruée vers l’or provoque des tensions

Or tchadAu Tchad, c’est la ruée vers la région du atha où un gisement d’or a été découvert il y’a quelques semaines. C’est par centaines que des personnes ont accouru vers le site obligeant l’armée à se déployer pour renvoyer tout le monde. Là, des tensions commencent à apparaître et ont déjà causé une dizaine de morts.

Souleymane a dû vendre ses biens pour s’équiper et tenter sa chance à Jaya, le site où les premiers venus ont pu récupérer des pépites. Il raconte : « C’était la ruée quand on a découvert les pépites. Ça venait d’Ati, d’Abéché, du Soudan, de la Libye, du Nigeria et du Cameroun. Le site se remplissait quand les militaires sont venus nous disperser ».

Adama, un autre chercheur d’or raconte le départ du site : « Ce qui ont pu partir tôt ont eu de la chance. Sinon, les militaires vous arrachaient véhicules, détecteurs de métaux et même de l’or si vous en aviez. L’un de nos compagnons a perdu le contenu d’une bouteille d’eau minérale. Il est rentré déprimé ».

Lundi, les huit députés de la région du Batha ont rencontré les autorités pour attirer l’attention du gouvernement sur le sort des populations locales. « L’Etat aurait dû plutôt réglementer que de mettre en quarantaine la région, estime un député. Vous savez que le comportement des militaires n’est pas toujours ce qu’on attend. Déjà, on nous a signalé des cas de morts avérés par balle. Et l’exploitation devait se faire vraiment dans les normes et les gens devraient avoir des autorisations en bonne et due forme pour travailler ».

Avec RFI

A lire aussi :

Photo du profil de Roger ADZAFO

À propos Roger ADZAFO

Journaliste à Africa Top Success

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *