A la Une, Burkina Faso

Burkina Faso : « ne jamais marchander son honneur »

roch-kabore-002

Le peuple burkinabé a rendu hommage ce jour aux 32 victimes des attaques terroristes du 15 janvier. Loin de se laisser abattre par cet évènement auquel s’ajoute l’attaque récente d’une caserne de l’armée burkinabè, le nouveau président élu du Burkina Faso Rock Christian Kabore se montre déterminé à punir les coupables.

« Nous ferons preuve de fermeté vis-à-vis de ces sinistres individus sans foi ni loi », a-t-il déclaré  mettant en garde les « forces du mal » qui s’attaquent à son pays.

Le président Kaboré a réaffirmé la détermination de son pays de demeurer intègre malgré les épreuves qu’il traverse.

« C’est mal connaitre le peuple burkinabé, qui n’a jamais marchandé son honneur depuis la nuit des temps et ne s’est jamais plié ni résigné devant ses ennemis. Face à ce nouveau défi, il se mobilisera comme un seul homme pour opposer une défaite cinglante aux entreprises terroristes sur notre sol », averti, le nouveau président.

Dans la soirée du vendredi 15 janvier, des assaillants ont mitraillé les terrasses de restaurants avant de se retrancher avec des otages dans l’hôtel Splendid, au centre de Ouagadougou. Les attaques ont été revendiquées le lendemain par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI)

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *