A la Une, Egypte

Egypte : décès de Boutros Boutros-Ghali, l’ancien SG de l’ONU

boutros

L’ancien secrétaire général des Nations Unies, le diplomate l’Egyptien Boutros Boutros-Ghali est décédé mardi au Caire (Egypte) à l’âge de 93 ans. Boutros Boutros-Ghali a dirigé l’ONU de 1992 à 1996. Il a eu le mérite d’imprimer à la plus grande organisation mondiale, la politique de prévention des conflits. Il est le père fondateur de l’Agenda pour la paix qui repose sur trois axes : la diplomatie préventive des conflits, le maintien de la paix dans les zones de risque de conflits et  le rétablissement de la paix dans les régions en guerre.

Sous son mandat, l’ONU a été incapable de régler des conflits majeurs   du moment (Yougoslavie, Rwanda et Sahara occidental).

Diplômé en Droit International et en relations internationales, Boutros-Ghali a enseigné à l’Université du Caire avant  de présider  de la Société égyptienne de droit international (1965) et le Centre d’études politiques et stratégiques (1975).

Militant de l’      Union socialiste arabe jusqu’en 1978,  Boutros Boutros-Ghali a occupé plusieurs fonctions dans différents gouvernements égyptiens. Le 1er janvier 1992, il fut désigné Secrétaire Général de l’ONU. Son successeur à la fin de son mandat fut le Ghanéen Kofi Annan.

De 1997 à 2002, Boutros Boutros-Ghali  a été élu Secrétaire Général de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *