A la Une, Sénégal

Musique: Un groupe Afro-Jazz Sénégalais à l’édition 2016 des Jmc de Tunis,

sahad

Dakar, 15 fév (APS) – Le groupe Sahad & The Nataal Patchwork, un groupe spécialisé dans l’afro-jazz, a été sélectionné pour la compétition officielle des Journées musicales de Carthage (JMC), une manifestation prévue en Tunisie en avril propchain (10-15), indique un communiqué parvenu à l’APS.

Les concerts des JMC se dérouleront à Tunis, sur la scène de la Maison de Culture Ibn Rachik. Le palmarès sera annoncé le 16 avril prochain.

Cette manifestation parrainée par le ministère tunisien de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, consiste en un festival et concours, selon le communiqué.

« La troisième session des JMC est une compétition internationale pour créations musicales originales et projets sous forme de concerts live’’, précise-t-il.

Cette compétition était ouverte à tous les candidats de nationalités tunisiennes, arabes et africaines, souligne la source.

La liste des projets de concerts retenus pour les JMC 2016 a été rendue publique le 9 février dernier, soit neuf projets musicaux de Tunisie, un du Maroc, un du Bénin et un du Sénégal.

« Composé de musiciens sénégalais, Sahad & The Nataal Patchwork ont différentes origines musicales. Les textes écrits et chantés par Sahad le lead vocal, sont engagés et sont empreints d’une certaine spiritualité. (…) », renseigne le communiqué.

Ce groupe « reflète une moisson de diverses influences musicales, une errance, une voie d’éveil, un trait d’union entre plusieurs cultures’’ et représente « un carrefour culturel où se rencontrent des musiciens de différents horizons’’, explique le texte.

« Ensemble, ajoute-t-il, ils s’inscrivent dans cette tradition de jeunes qui portent avec eux le nouveau souffle de la musique africaine. Leur musique se trouve à la croisée des chemins entre le blues malien, l’afrobeat, le rock et le jazz qui font naitre une sonorité kaléidoscopique ».

« D’ailleurs « Nataal Patchwork » signifie dans un certain sens le reflet de tout un univers (« nataal »’ signifiant portrait ou photographie en wolof) », conclut-il.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *