A la Une, Angola

Angola : Eduardo dos Santos promet de quitter le pouvoir en 2018

Presidente de Angola

Presidente de Angola

Un chef d’Etat qui annonce, son départ du pouvoir, la nouvelle devrait être réjouissante surtout en Afrique où rester au pouvoir le plus longtemps possible est la mode. Cependant la récente déclaration du président angolais José Eduardo dos Santos de quitter le pouvoir en 2018 ne rassure personne.

Première inquiétude, l’actuel mandat du président prend fin en 2017. Pourquoi veut-il rester au pouvoir un de plus ? Une partie de l’opposition angolaise estime que de l’homme participera à la prochaine présidentielle de 2017 et tentera d’installer juste après un de ses dauphins.

«  Il mettra son fils comme vice-président avant de démissionner en sa faveur », prédit Nelson Postana Bonavena, du parti d’opposition Bloc Démocratique sur le site de l’Agence Ecofin.

José Eduardo dos Santos est à la tête de l’Angolais depuis 1973. A 79 ans, le président du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) entoure toujours son avenir politique d’un mythe.

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. J’espère que tout vas bien merci bon courage pour le moment où je suis bon courage président José eduardo dos Santos merci Obrigado que Dieus vous bénisse voilà favorable à la voix de peuple de Angola forca Mpla partido do po vo Mpla Pedro Kanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *