Yemi Alade : la reine de l’Afrobeat nigériane

366 total views, 21 views today

alade

S’il y a un artiste nigérian qui a su conquérir à la fois ses fans anglophones et francophones sans grande difficulté c’est bien Yemi Alade. L’artiste nigériane née le 13 mars 1989 d’un père commissaire de police à la retraite et d’une mère femme d’affaires a fait ses armes dans la chorale de son église à partir de 12 ans.

En Afrique elle fut révélée par son single « Johnny » qui a fait  d’elle, une star plus tôt que prévu.

« En principe, « Johnny » n’était pas censé être mon premier single, le son avait fuité, et lorsque nous avons vu la réaction des internautes, nous avons décidé de profiter du buzz, de sortir un clip et d’anticiper la commercialisation de mon album. », a-t-elle confié au Journal Le Monde Afrique.

Belle, dynamique et grande danseuse, Yemi Alade a tout pour séduire. La dernière touche est sa passion pour la langue de Molière. La jeune nigériane a déjà repris deux de ses chansons en français.

« J’adore le français. Très jeune à l’école j’étais déjà très sensible à cette langue. Je suis actuellement en train de réaliser des chansons en français, car je souhaiterais me rapprocher de mon public francophone. Certains ne parlent pas anglais, mais arrivent à chanter toutes mes chansons », explique-t-elle.

Yemi Alade a sorti deux albums « King of the queens » en 2014 et Mama Africa en 2016.Elle a décroché plusieurs distinctions aux quatre coins du monde notamment au MTV African Music Awards en 2015 (meilleure artiste féminine) au Bet awards 2015 ( meilleure artiste africaine à l’international).

Réagissez sur: africatopforum.fr

One thought on “Yemi Alade : la reine de l’Afrobeat nigériane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.