A la Une, Côte d’Ivoire

Londres: Didier Drogba poursuit en justice le Daily Mail

drogba(12)

(Abidjan.net)- L’ancien international ivoirien Didier Drogba a annoncé jeudi qu’il allait poursuivre en justice le Daily Mail pour un article dans lequel le tabloïd accuse sa fondation de n’avoir utilisé pour la bonne cause qu’une infime minorité des dons récoltés en Grande-Bretagne.

« Malgré avoir envoyé des correspondances juridiques et 67 pages de documents indiquant au Daily Mail que leurs informations étaient incorrectes et diffamatoires, ils ont malgré tout décidé d’ignorer ces faits, ce qui me pousse à engager une procédure judiciaire contre eux », a écrit l’actuel joueur de Montréal dans un communiqué.

A la suite des allégations du Daily Mail, la fondation créée par l’ancienne star de Chelsea et Marseille fait depuis mercredi l’objet d’une enquête par l’organe de surveillance des oeuvres de charité au Royaume-Uni.

Le tabloïd affirme que seuls 17.700 euros des plus de 2,1 millions récoltés par la Fondation Didier Drogba en Grande-Bretagne uniquement sont arrivés en Afrique.

Selon le Daily Mail, plus de 500.000 euros ont servi à financer des fêtes somptueuses destinées à lever des fonds. D’autres sommes reposent sur des comptes en banque, plutôt que de venir en aide aux « populations ivoiriennes et africaines les plus vulnérables dans le domaine de la santé et de l’éducation », comme l’affirme la Fondation sur son site internet.

« Je n’ai commis aucune fraude, aucune corruption, aucun manque de management, aucun mensonge », s’est défendu le joueur qui a notamment fait construire un hôpital en Côte d’Ivoire devant être opérationnel prochainement.

« Les accusations du Daily Mail semblent être dues au fait que la fondation n’a pas encore dépensé les fonds des différentes donations en Angleterre d’un montant de 1,7 million (de livres) Ces fonds serviront au moment opportun à rendre le centre de santé opérationnel », a ajouté l’ancien attaquant de Chelsea, en dénonçant un article « irresponsable » qui « remet en cause la vie de milliers d’enfants africains ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *