A la Une

Musique: l’album « Essa Womé » de Stanley Philips disponible

stanley

L’artiste gospel d’origine sierra-léonaise Stanley Philips a sorti Essa Womé (notre père) son nouvel actuellement disponible chez Sephora Music. Africa Top Success vous propose la biographie du chantre qui a consacré sa vie au ministère de l’évangélisation.

Stanley Philips est un artiste Français d’origine sierra-léonaise dont le ministère au sein de la musique Gospel remonte à plus de quinze ans. C’est en Afrique, et plus spécialement au Libéria où il fait son premier voyage en tant que missionnaire en 1994, pendant la guerre civile, qu’a débuté son travail pour Dieu. Il travaille 7 ans dans plusieurs pays africains, dont la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, la Guinée, le Bénin, le Mali, le Sénégal, le Nigeria et le Cameroun, avec GRN (Gospel Recordings Network, basé à Los Angeles). En tant que journaliste et éditorialiste pour la station de radio ELWA (première radio chrétienne d’Afrique), il produit le programme « The Evangelism Broadcast » de 1996 à 1998.

Pendant cette période, il se voit confier la direction de plusieurs chorales, dont le Hope Tabernacle Mass Choir, Redeemed Church of God et d’autres groupes de louange et d’adoration.

Il commence à chanter le Gospel en 1992, quand il rejoint son premier chœur de messe, le chapitre de Sierra Leone du New Life Mission Choir, dirigé, à l’époque par Timothy Thomas.

En 2001, il s’installe en France et rejoint la chorale Si Tuenda comme soliste et compositeur. Il enregistre deux albums avec le groupe : « We Shall Go », en 2002, pour lequel il compose la chanson « They That Wait », et « You Are So Good », en 2005, sur lequel il apparaît comme guitariste et soliste.

En 2008, il devient président et co-fondateur de l’association Eden et le groupe Eden Gospel avec qui il enregistre l’album « Montre-Moi Ta Voie » qui connait un grand succès dans la communauté Ch’ti.

Ministre du Gospel, compositeur et enseignant, Stanley décide, en février 2011, de se lancer dans une carrière solo. Son premier album « One More Chance », parait cette année-là. Le disque, qui se partage entre influences européennes et africaines, est un témoignage de sa quête d’intimité avec Dieu, avec des morceaux composés au cours de ses divers voyages.

De ses expériences, Stanley a rapporté un style original. Sa voix, naturelle et vibrante, et ses mots nous invitent à nous redécouvrir nous-même, à l’écoute de ses ballades rafraichissantes et méditatives. Un délice pour les oreilles qui vous accompagne sur le chemin de Dieu.

Coach dans de nombreux meetings musicaux, à Lille ou à Paris, Stanley est aussi un visionnaire qui sait reconnaître le potentiel des jeunes personnes qui souhaitent s’engager sur la route du prêche et de la dévotion. C’est dans cette optique qu’il lance, en 2010, la première édition des « Praise Awards », une cérémonie visant à souligner l’importance de la dévotion et de la musique dans l’église. L’événement est rendu possible par la collaboration de pasteurs gospel locaux et internationaux. C’est à cette occasion qu’il rencontre le Pasteur Marcel Boungou (Palata Singers) qui l’encourage dans son ministère. Aussi grâce a sa collaboration avec Patricia Laine et l »association les semailles.

Stanley à sortie un nouvel album en anglais en 2014 « Stronghold » (La Forteresse), et ensuite il a sorti son premier album en français en 2016 « ESSA WOME » (Notre Père) est disponible chez Sephora Music.

Stanley vit et travaille aujourd’hui en France en tant que ministre de louange et d’adoration et il continue à donner les concerts.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *