A la Une

Angolais : Isabel Dos santos contrôle le pétrole

dos-santos
Elle n’est plus à présenter. Isabel Dos santos fille du président Angolais Eduardo dos Santos fait partie des femmes africaines les plus fortunées. Selon un communiqué de la présidence de la République de son pays, elle est nommée Sonangol, la société qui gère le pétrole ougandais.

Isabel dos Santos est née en avril 1973 à Bakou (RSS Azerbaïdjan, URSS). Son père y faisait alors des études d’ingénieur. Elle a été élevé à Londres après le divorce de sa mère où elle a fait de brillantes études d’ingénierie mécanique et électronique au King’sCollege, ainsi que de génie électrique et de gestion des affaires au Royal Collège de la capitale britannique.
Elle y a aussi rencontré son mari SindikaDokolo, un collectionneur d’art qui vient de la République démocratique du Congo – Il est le fils du fondateur de la banque de Kinshasa- Ils se sont mariés en 2002 à Luanda. Le couple a trois enfants.
Elle partage son temps entre Luanda, Londres, Lisbonne et Johannesburg, notamment.
Isabel Dos Santos a ouvert sa première entreprise en 1997 quand elle n’avait que 24 ans. C’était un restaurant- night club, le Miami Beach, à Luanda, la capitale angolaise. Elle possède aujourd’hui l’établissement Oon.dah
Elle détient une participation de 25% dans Unitel – une participation estimée à un milliard selon Forbes- l’un des deux réseaux de téléphonie mobile de l’Angola. Elle détient également une participation de 25%de la Banco BIC de l’Angola pour 160 millions de dollars. Au Portugal, elle détient près de 15% des ZON Multimedia, une société de télévision par câble dans la liste, et un peu moins de 20% de Banco BPI, l’une des plus grandes banques cotées du Portugal. Isabel dos Santos possède également des participations dans la société de ciment angolaise Nova Cimangola16 société dont son mari est membre du conseil d’administration
Pour le journal portugais Público, « elle est une femme de bonnes affaires, extrêmement intelligente et dynamique, qui est aussi professionnelle et sympathique»
Isabel dos Santos est présidente de la Croix-Rouge angolaise.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *