A la Une, Nigéria

Nigéira: dévaluation programmée du Naira

(Wayeno)- La nouvelle tant attendue est finalement tombée, la Banque Centrale Nigériane autorise la dévaluation du Naira par rapport au dollar. Le taux de change était de 197-200 nairas pour un dollar américain. Cette mesure prendra effet à partir du 20 juin.

Le président M. Buhari s’était opposé à une telle dévaluation pour pouvoir contrer l’inflation. En effet, le Nigéria a vu sa croissance diminuée de 0,4% au premier semestre (www.commodafrica.com/16-06-16-la-flexibilite-du-naira-au-nigeria-une-decision-attendue). La baisse du prix du pétrole et la fuite inexorable des capitaux à grande échelle fait traverser au Nigéria une grave crise économique et financière. Les mesures macroéconomiques prises par Buhari à cet égard n’ont pas manqué d’effrayer les investisseurs.

Toutefois, afin de mettre en confiance et attirer des investisseurs étrangers, il a fallu pourtant s’y résoudre.  Le gouverneur de la Banque Godwin Emefiele a estimé que « le moment est propice pour restaurer le mécanisme d’ajustement automatique du taux de change avec la réintroduction d’un taux interbancaire flexible sur le marché ». Il a par la suite déclaré que  le taux de change sera purement dicté par le marché pour un marché « aussi transparent, fluide et efficace que possible ».

Le taux de change sur le marché noir était de 370 Nairas pour un dollar. Les économistes pensent qu’avec la nouvelle dévaluation, le taux réel se situera entre 280 et 300 nairas pour un dollar. Si le Nigéria a vu ses ressources en dollar fondre, le Gouverneur s’est montré rassurant en affirmant que les réserves en dollars qui étaient de 42,8 milliards de dollars en janvier ne sont toutefois plus qu’à 26,7 milliards de dollars(www.iol.co.za;/business/news/naira-devaluation-bets-surge-2035007)

Si la mesure était espérée, il faudra toutefois attendre sa mise en œuvre pour en juger de la positivité des conséquences au plan macroéconomique.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *