A la Une, Togo

Ecobank : bilan mitigé de l’exercice 2015

ecobank-crise

Les indicateurs sont au rouge à Ecobank. Le bilan de l’exercice  2015 du groupe panafricain est présenté vendredi 17 juin lors de la 28ème assemblée générale de l’institution bancaire. Les chiffres de l’année écoulée montrent à suffisance la période de tempête que traverse le groupe dont le siège est basé à Lomé.

Le résultat de l’année 2015 avant impôt affiche 205 millions de dollars contre 520 millions en 2014. Pour le président du conseil d’administration du groupe, les raisons de cette régression sont multiples.

 Effondrement des cours du pétrole brut, ralentissement d’une croissance chinoise jusqu’alors impressionnante et morosité économique en Europe : une véritable tempête s’est abattue sur l’Afrique subsaharienne, affectant les économies locales et, corrélativement, les revenus des ménages et des entreprises. Nous avons également dû faire face à un certain nombre de difficultés internes qui ont affecté les résultats financiers», a expliqué Emmanuel Ikazoboh.

Cette baisse de performance d’Ecobank explique la réduction du dividende que vont se partager les actionnaires (0,2% par action ordinaire).

Les actionnaires d’Ecobank s’attèleront également à d’autres activités comme l’approbation  des comptes, l’affectation du résultat, le renouvellement du mandat de Daniel Matjila (administrateur representant Public Investment Company), la ratification de la Cooptation de Abdulla Al Khalifa ( Qatar National Bank), Ade Ayeyemi et Mfundo Nkuhlu au conseil d’administration de la banque panafricaine entre autres.

ETI est une Société anonyme créée en 1985 comme holding bancaire à l’initiative de la Fédération des chambres de commerce d’Afrique de l’Ouest avec le soutien de la CEDEAO. Au début des années 1980 l’industrie bancaire en Afrique de l’Ouest était dominée par les banques étrangères et appartenant à l’État. Il n’existait pratiquement aucune banque en Afrique de l’Ouest appartenant ni étant gérée par le secteur privé africain. ETI a été fondée dans le but de combler ce vide.

Ecobank est aujourd’hui la première institution bancaire phare panafricaine présente dans 36 pays du continent africain.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *