A la Une, Togo

Natalie Kpanté : le visage  du chocolat togolais

nathalie1

Africa Top Success vous propose le portrait de Natalie Kpanté, Entrepreuneure, directrice de production de Choco-Togo. Elle fait partie des 12 jeunes togolais actuellement en déplacement aux USA dans le cadre du programme Yali initié par Barck Obama et l’administration américaine.

 

Natalie Kpante, jeune entrepreneure de 28 ans, s’est imposée dans l’univers agroalimentaire au Togo ces dernières années. Dans le milieu entrepreneurial, dans les rayons des supermarchés, sur les écrans des médias nationaux et étrangers, le chocolat togolais rime avec son nom.

L’aventure commence en fin d’année 2012. Le CV de la jeune Nathalie, orpheline de père, venait de séduire le jury du projet Fair Young Sustainale Inclusive and Cooperative (FYSIC) du programme Youth in Action (Jeunesse en Action) de l’Union européenne (UE).

Sélectionnée parmi 60 jeunes pour une formation initiale en entrepreneuriat comptabilité, négociations de financement et la création de coopératives, Natalie fut alors distinguée dans un short List de 6 jeunes pour un voyage en Italie.

Là elle se frotte à la fabrication artisanale du chocolat, sur les enjeux du commerce équitable, à la gestion des coopératives et au tourisme responsable. Natalie n’a plus sorti ses mains des gants jusqu’en 2014, où ensemble avec les autres jeunes (une dizaine), ils ont mis sur pied à fonds propre la coopérative Choco-Togo. À la fois au four et au moulin, la jeune entrepreneure fut alors nommée par ses pairs, directrice de la production. Elle dirige une équipe de 12 jeunes et environ 35 femmes.

Quand on lui pose la question, son plus grand sacrifice, elle répond par un sourire et déclare : « J’ai tout sacrifié. Je n’ai pas de jour ni d’heure de travail. Seul le sommeil met fin à mes journées de travail. Dès fois, je rentre dans les bureaux à midi et on me rappelle que c’est l’heure de pause. Je suis de ceux qui pensent qu’on peut investir l’argent dans l’agroalimentaire au Togo et le récupérer. Mais il y a certains sacrifices que l’argent ne peut jamais payer et ces sacrifices, je le fais pour mon pays et sa jeunesse. Si le Togo est heureux, j’en suis aussi heureuse. »

Natalie Kpante  entend développer l’agro business au Togo et faire du  secteur, une référence pour les jeunes. Pour elle, CHOCO TOGO doit être un pôle de référence dans l’exploitation, la transformation et de formation en matière de cacao dans la sous-région et sur le continent.

La Togolaise suit actuellement des cours à Indiana (USA) dans le cadre du Yali ( Young African Leaders Initiative).

nathalie

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *