A la Une, Côte d’Ivoire

Afrique de l’ouest: la monnaie commune attendue en 2020

brvm2016

Porté à la tête de la commission de la Cedeao il y a deux semaines, Marcel Alain de SOUZA a visité pour la première fois depuis sa prise de fonction, la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) à Abidjan.

Le nouveau président de la commission de la Cedeao a salué les performances de la BRVM qui, selon lui fait, partie de rares bourses au monde à avoir réalisé un taux de progression de 17, 77 % au cours des deux dernières années.

Marcel Alain de SOUZA a encouragé les dirigeants de la BRVW à continuer la lutte contre la pauvreté en explorant « des investissements innovants et structurants ».

De son côté, le directeur de la BRVW , le Togolais Kossi Edoh AMENOUNVE, a réaffirmé la volonté de son institution de mettre la BRVM sur le radar des investisseurs.

« La consolidation de la croissance dans les pays de la zone CEDEAO passe nécessairement par l’intégration », a-t-il déclaré.

La visite du président de la commission de la Cedeao à la BRVW a été une occasion pour ce dernier de rappeler le projet de monnaie commune des Etats de la Cedeao. Les premières coupures sont attendues en 2020 ;

La bourse régionale des valeurs mobilières (ou BRVM) est une institution financière spécialisée créée le 18 décembre 1996 conformément à une décision du conseil de ministres de l’UEMOA prise en décembre 1993.

Cette bourse est commune à 8 pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *