A la Une

Afrique: le 24 avril devenu « journée africaine de la musique »

wemba biographie Les ministres de la culture de l’Union Africaine (UA) réunis  le 17 juin à Addis-Abeba (Ethiopie) ont  décrété la date du 24 avril, journée africaine de la musique en hommage à la star congolaise Papa Wemba.

Le 24  avril 2016, Papa Wemba a été victime d’un malaise sur la scène du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (Femua 9). Il y laissa sa vie.

Africa Top Success vous propose la biographie de l’artiste

Fils d’un ancien militaire et d’une pleureuse professionnelle (animatrice des funérailles), Papa Wemba de son vrai nom Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba est né le 14 juin 1949 à Lubefu dans le Kasaï-Oriental en République Démocratique du Congo (RDC). Son goût pour la musique, il l’acquiert dès son enfance en accompagne sa mère aux funérailles.

Anciens membre de la chorale de son école, Papa Wemba et ses camarades créent en 1960 le Zaïko Langa Langa, le groupe musical qui le fera connaître en RDC. Zaïko Langa Langa met au goût du jour la rumba traditionnelle ; un véritable succès.

Avec sa voix ténor particulièrement travaillée, Papa Wemba se fait remarquer dans son groupe.
En 1974 il prend son destin en main et créa son propre groupe Isife Lokole qui deviendra en 1976 Viva La musica.

Papa Wemba a fait les plus grandes scènes de l’Afrique et du monde ce qui fait de lui, une figure incontournable de la musique. Il a partagé son expérience avec plusieurs générations d’artistes. Kofi Olomidé est l’un de ses brillants « disciples ».

Papa Wemba est aussi un adepte de la SAPE, la Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes. Ce concept qui a vu le jour au Congo dans les années 70 fait la promotion des tenues classes « élégamment exagérées ». *
Papa Wemba est mort sur scène le 24 avril en Côte lors de la 9ème édition du Femua.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *