A la Une, Bénin

Lutte contre le mariage des mineures : Angélique Kidjo s’engage

kidjo

Engagée dans la lutte pour l’épanouissement de la femme, l’artiste béninoise triple lauréate Grammy ne rate jamais l’occasion d’éveiller les consciences. Dans un long entretien accordé au journal français « Le monde », elle décrit l’enfer que vivent les enfants  mariées sans leurs consentement en Afrique subsaharienne et en Asie.

« Lorsque j’étais enfant, à Cotonou, au Bénin, plusieurs de mes camarades d’école primaire ont été mariées très jeunes. Je n’ai jamais revu certaines d’entre elles, leur nouvelle vie familiale les obligeant à partirloin. D’autres, que j’ai revues plus tard, avaient changé. Leur joie et leur enthousiasme s’étaient envolés. Obligées de devenir trop rapidement adultes, elles avaient perdu leur insouciance. J’ai remarqué qu’elles éprouvaient un sentiment de honte, une prise de conscience aiguë de leur différence par rapport à nous », raconte Angelique Kidjo.

 La personnalité féminine africaine de l’année 2015 selon Africa Top Success, révèle des chiffres alarmants sur les mariages des mineures. Pour elle, l’avenir sera plus désastreux si rien n’est fait.

« En l’absence de progrès, près de 950 millions de femmes auront connu le même sort d’ici 2030, contre plus de 700 millions aujourd’hui. Et d’ici à 2050, près de la moitié de ces « épouses-enfants » sera africaine », révèle-t-elle.

Ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNICE , Angelique Kidjo est également  Ambassador of Conscience Award d’Amnesty International  2016.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *