A la Une, Nigéria

Prix de l’Innovation : le coup de cœur d’Africa Top Success

Ils ne font pas partie des trois lauréats de la 5ème édition du Prix de l’Innovation pour l’Afrique (PIA) mais leurs inventions méritent d’être connues car elles boosteront à coup sûr l’agriculture africaine. Il s’agit du Nigérian Olufemi Odeleye inventeur de Tryctor, un mini tracteur adapté aux paysans à faible revenu et le Kenyan Samuel Rigu, promoteur des engrais Safi Sarvi Organics. Ces deux inventions constituent le coup de cœur de la rédaction d’Africa Top Success.

Olufemi Odeleye, Nigeria : Tryctor
Le Tryctor est un mini tracteur créé à partir d’une moto. En y fixant divers instruments aratoires, il peut effectuer des opérations similaires à celle d’un tracteur conventionnel, mais à plus petite échelle. Pour la plupart des petits exploitants du continent, l’agriculture est une activité dure, laborieuse et caractérisée par une faible productivité.

Les petits agriculteurs sont limités par les coûts qu’impliquent le passage à une exploitation mécanisée de la terre et l’utilisation d’équipement lourd. Toutefois, grâce à des modifications astucieuses effectuées sur le moteur, le système d’engrenage et le châssis d’une moto, cette innovation a permis aux petits exploitants agricoles d’Afrique de se mécaniser d’une façon qui leur était auparavant inaccessible. Le Tryctor est également facile à utiliser et moins cher à maintenir puisque 60 % de ses pièces et composants sont disponibles localement.

Les juges du PIA ont apprécié l’adaptation astucieuse d’une solution motorisée omniprésente en Afrique, utilisée principalement pour se transporter, afin de la transformer en une solution permettant aux petits agriculteurs de se mécaniser.

tryctor

Samuel Rigu, Kenya : Safi Sarvi Organics
Safi Sarvi Organics est un engrais bon marché fabriqué à partir de produits et de déchets purement organiques issus de récoltes agricoles. Il est conçu pour permettre une augmentation du rendement des agriculteurs pouvant aller jusqu’à 30 %. L’engrais utilisé par les agriculteurs ruraux d’Afrique subsaharienne, qui est souvent produit à l’étranger et importé, est extrêmement coûteux.

En raison des coûts élevés qu’il représente, les agriculteurs ne peuvent se permettre que les variétés bon marché d’engrais synthétique et acidulé. Dans de nombreuses zones où le sol est intrinsèquement acide, l’utilisation d’engrais acidulé peut conduire à long terme à la dégradation des sols et à une perte de rendement d’environ 4 % par an. Safi Sarvi coûte le même prix que les engrais traditionnels, peut inverser la dégradation des terres exploitées par les agriculteurs et permettre une amélioration du rendement et des revenus.

Le produit utilise un engrais à base de charbon à usage agricole qui contre l’acidité du sol et retient les éléments nutritifs et l’humidité dans ce dernier. Cet engrais riche en carbone permet en outre de supprimer le carbone de l’atmosphère à hauteur d’au moins 2,2 tonnes d’équivalent de dioxyde de carbone par hectare de ferme par an.

engrais

A lire aussi :

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *