A la Une

Michel Rocard : le plus Africain des Français n’est plus

michel_rocard
L’ancien premier ministre français Michel Rocard est décédé samedi 02 juillet 2016 à l’âge de 85 ans dans un hôpital parisien. Plusieurs fois reconnu l’homme politique le plus célèbre en France, Michel Rocard a également des admirateurs en Afrique.
L’homme est réputé pour son franc-parler et ses prises de position des fois à l’encontre des intérêts politiques de la France. Auteur d’un rapport qui dénonçait les conditions inhumaines dans lesquelles vivaient des civils dans des « camps de regroupement » durant la guerre de l’Algérie, Michel Rocard alors inspecteur des finances s’exprime en faveur d’une Algérie indépendante.
Premier ministre sous François Mitterrrand, Michel Rocard appelle 1988, la France et la communauté internationale à lutter contre l’apartheid en Afrique du Sud. « En Afrique du Sud, nous devons tous condamner le régime d’apartheid, cette plaie ouverte dans la conscience humaine », avait-il déclaré devant les parlementaires.
En guerre contre la Françafrique, Michel Rocard estime que cette organisation ne reflète pas la volonté de la France mais celle d’intérêts et de réseaux locaux créés à l’époque. Pour lui, la démocratie a été mal instaurée en Afrique.
« Nous avons commis l’erreur de croire que la démocratie, c’était seulement le multipartisme et les élections… Résultat, nous avons permis à des dictateurs en fin de légitimité de se maintenir au pouvoir plus longtemps en simulant des élections pour faire plaisir aux bailleurs de fonds», regrette-t-il.
Selon la presse française, l’ancien ministre français Michel Rocard recevra un hommage national.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *