A la Une

Manu Dibango reçoit le prix Nuits d’Afrique pour la francophonie

25_manu_dibango_grusswort

L’artiste camerounais reçoit le 18 Juillet un prix au Festival Nuits d’Afrique qui a lieu du 12 au 24 Juillet à Montréal  (Canada). Manu Dibango, est l’invité spécial de ce grand événement musical qui célèbre en 2016 ses 30 années d’existence.

Le Festival Nuits d’Afrique rend hommage au saxophoniste camerounais. Programmé au plus important festival qui met à l’honneur la musique africaine, Manu Dibango y recevra le prix Nuits d’Afrique pour la francophonie pour honorer l’ensemble de sa carrière. Cette récompense lui sera remise lors d’un concert le 18 Juillet au Théâtre Fairmount à Montréal (Canada).

Le légendaire musicien camerounais, fier de cette distinction, manifeste sa joie de participer au festival qui est à sa 30ème édition.

« Ce que les 30 ans des Nuits d’Afrique m’inspirent ? Ça veut dire que c’est 30 ans de bonheur, 30 ans de confiance de la part du Québec et des organisateurs pour présenter un festival chaque année. Ce n’est pas une petite affaire, mais ça fait avancer ».

L’icône de la musique africaine ne sera pas seul sur scène, il sera rejoint par d’autres artistes tels que Veeby, Élété et Rookie Rook. Manu Dibango qui se voit décerner ce prix pour la première fois par ce festival, viendra soutenir la relève et encourager ces jeunes musiciens.

« C’est tout un honneur pour moi de partager la scène avec cette légende de la musique Africaine »  a commenté Élété, originaire du Tchad.

Veeby, elle, se sent honorée de chanter avec le grand père camerounais  qu’elle respecte. « C’est un grand-père. Il a inspiré la majorité des artistes africains. Comme moi, il vient du Cameroun et là-bas, on l’appelle Papa Manu. Malgré les cinquante années qu’il a passé à l’étranger, il n’a jamais perdu son accent camerounais ».

Rookie Rook, artiste reggae, se souvient du grand Manu et ne cache pas sa joie de partager le podium avec lui. « Manu Dibango ? Je ne l’écoutais pas directement. C’était plus dans la discographie de mes parents. On va enfin pouvoir mettre un visage sur cet homme qui est aussi important pour moi parce que c’est quand même un grand représentant de la Francophonie ».

Source: Musicinafrica

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *