A la Une, Gabon

Ali Bongo : « N’est pas président qui veut ! »

ali----

Candidat à sa propre succession, le Chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba veut briguer un second mandat à la tête du pays. En marge de la campagne présidentielle qui s’est ouverte samedi dernier pour un scrutin le 27 août prochain, le président sortant multiplie des meetings dans diverses localités du Gabon.

En face de lui, des opposants farouches dont Jean Ping qui critique vertement ses sept années passées à la tête du pays, et qui se livrent également à une opération de charme pour convaincre l’électorat à rompre avec les vieilles habitudes.

Hier dimanche, second jour de la campagne, Ali Bongo Ondimba s’est rendu dans le moyen-Ogooué (au centre du Gabon), ce dernier a lancé en ces termes : « N’est pas président qui veut, c’est Dieu qui décide. Les sorciers de Satan ont toujours été vaincus par les anges de Dieu ».

Dans son message, M Bongo a invité les Gabonais à tourner le dos aux vendeurs d’illusion. « Vous avez le choix entre deux visions, celle d’un retour en arrière, celle d’une vision d’un Gabon de privilèges, de fainéants, de médiocres et de violents et celle de l’égalité des chances où l’homme est au centre du système de développement ».

Le président sortant dit faire de l’éducation et la formation, l’une de ses préoccupations pour le prochain septennat en cas de victoire.

C’est du wait and see !

Blaise Akame

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *