A la Une, Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire : les transformateurs du cajou à la conquête du marché int.

cajou-cote-ivoire
Les chefs d’entreprise ivoiriens, spécialisés dans la transformation du cajou bénéficient d’une formation de 3 jours afin de mieux conquérir le marché international. Initié par l’Alliance Africaine du Cajou, en collaboration de l’Institut de Technologies tropicales (I2T) l’atelier fournit aux participants les règles de base du commerce international.

« Notre objectif, au bout du compte, est de faciliter le développement d’une industrie qui procure des avantages à l’ensemble de la chaîne de valeur, allant depuis le producteur jusqu’au consommateur, par le partage d’informations et de meilleures pratiques entre les parties prenantes de la chaîne de valeur, la fourniture d’assistance technique, la facilitation des investissements et la promotion des normes internationale et de liens avec les marchés », a déclaré le Représentant de l’Alliance Africaine de Cajou (ACA) cité par Abidjan.net.

Selon le site commodafrica.com, poussé par une très bonne demande à l’échelle mondiale, le prix de l’anacarde est monté à un niveau élevé sur le marché international avec une majorité d’exportations de noix brute réalisées entre 1200 et 1500 $/t selon les qualités contre 700 à 1100 $/t les années antérieures.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *