A la Une, Afrique Australe, Afrique Centrale, Afrique de l’Est, Maghreb, Océan indien

Usain Bolt au cœur d’un scandale sexuel : info ou intox ?

Bolt3Les réseaux sociaux ont été envahis lundi 22 août par des photos montrant Usain Bolt et une jeune étudiante, dans une position « indescriptible » dans un lit. Plusieurs journaux soutiennent que l’athlète jamaïcain aurait faire des infidélités durant les JO 2016 à Kasi Benett, sa petite amie avec laquelle il est en couple depuis plus de deux ans.

La jeune fille en question aurait partagé sur WhatsApp des clichés d’elle et Bolt, lesquels seront ensuite repris par le Daily Mail, où on peut voir clairement le triple médaillé d’or olympique au RIO 2016, apparaître torse nu tandis la jeune fille prend la pose en débardeur blanc.

Bolt2Quelques heures plus tard, la jeune étudiante de 20 ans nommée Jady Duarte brisera le silence, à travers une sortie médiatique.

Jointe par téléphone par la presse brésilienne, Jady Duarte a tenu à apporter sa version que nous vous livrons ici en intégralité :

« J’ai rencontré Usain Bolt au club All In à Barra dans l’ouest de Rio. Il a envoyé un garde du corps m’appeler, me parler rapidement. Mais à ce moment, je ne savais même pas qui c’était. Il ne m’a pas payée ou quoi que ce soit. Je n’ai pas reçu d’argent. Comme je l’ai déjà dit, ma nuit avec Bolt était normale. Bolt a été super gentil avec moi ».

C’est les deux dernières phrases de Jady Duarte qui soulèvent les interrogations et alimentent la polémique, dans la mesure où elle aurait un passé troublant.

« Jady Duarte est la veuve d’un des barons de la drogue les plus dangereux de Rio de Janeiro, Douglas Bonato Pereira, connu sous le surnom de Dina Terror, qui était responsable des assassinats de plusieurs adolescentes. La jeune femme de 20 ans a eu deux enfants avec son ancien compagnon qui a été tué lors d’une fusillade avec des policiers. Après sa mort, Jady Duarte a laissé un message en hommage au jeune homme sur Facebook : Dans l’éternité, je serai avec mon amour », révèle Non Sop People.

Bolt4

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *