A la Une, Gabon, Politique

Jean Ping vs Ali Bongo: Pas de duel télévisé ! Les raisons…

Bongo PingLe « Grand débat » contradictoire à l’américaine qui devrait opposer le président sortant Ali Bongo Ondimba et Jean Ping, aux derniers jours de la campagne présidentielle gabonaise, n’aura finalement pas lieu.

« Ali Bongo Ondimba a décliné l’appel de son principal challenger », a indiqué ce mercredi, notre confrère Jeune Afrique, soutenant que « l’équipe de communication du président sortant estime qu’une telle initiative n’est pas prévue par les textes de la République ».

«La demande d’un débat contradictoire n’est pas prévue par les lois de la République», a souligné le ministre de la Communication et porte-parole du président-candidat, Alain-Claude Bilie-By-Nze.

A en croire le magazine panafricain, Jean Ping devait participer dans la soirée du mardi 23 août à l’émission « Le débat » diffusée sur la télévision nationale, critiquée par l’opposition pour sa proximité avec le pouvoir. Mais à la dernière minute, le candidat de l’opposition a décliné l’invitation, appelant à un débat télévisé face à Ali Bongo Ondimba avec des « journalistes choisis par les candidats, et représentant la diversité de la presse et des médias. »

« L’équipe de campagne d’Ali Bongo a refusé la proposition de Jean Ping dénonçant en lieu et place dans un communiqué « le comportement et le mépris » de l’ancien président de la commission de l’UA vis-à-vis du « peuple gabonais et de ses institutions en refusant de se présenter à l’émission Débat », peut-on lire sur le site de Jeune Afrique.

Le journal en ligne ajoute que l’émission qui, selon les partisans du président sortant, devait permettre au candidat Ping de répondre aux interrogations du peuple gabonais sur son projet de société. Mais le « candidat Jean Ping a choisi la fuite, prouvant encore une fois son incapacité à affronter la réalité et montrant ainsi qu’il représente un véritable risque pour le pays. »

Le scrutin présidentiel se tiendra le 27 août prochain.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *