A la Une, Afrique Australe, Afrique Centrale, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest, Maghreb, Projets

Assurance: Un prix panafricain dédié aux journalistes lancé

ressuranceL’assurance représente aujourd’hui un secteur clé de l’économie africaine. Une étude révèle en 2011 que le continent totalise 7% des primes de réassurance mondiales, un poids beaucoup plus important que celui des primes d’assurances directes (1%).

Ces chiffres montrent clairement que la promotion du développement du secteur de l’assurance et de la réassurance, s’avère nécessaire voire indispensable. Partant de là, la souscription et la couverture des risques, devraient être un réflexe, mieux une nécessité et non une contrainte.

C’est dans cette optique que se situe la compagnie Continental Reinsurance, qui entend récompenser les journalistes du continent qui se distinguent par leurs contributions pour l’avancement de la compréhension et la pratique du secteur d’assurance et de réassurance.

A cet effet, elle vient de lancer la seconde édition du Prix panafricain de journalisme en assurance et réassurance, lequel se déroulera en 2017, et destiné aux journalistes aussi bien anglophones que francophones.

Selon les organisateurs, le Prix est divisé en trois catégories : le prix de journalisme panafricain de l’année en réassurance, le Prix du meilleur article d’analyse et commentaires consacré à l’industrie de la réassurance et celui du meilleur reportage d’actualité sur le secteur de la réassurance.

A en croire Femi Oyetunji, le directeur général de Continental Reinsurance, « ce prix a été initié pour encourager les journalistes à développer leurs connaissances et leur expertise dans ce domaine ».

« Les contributions seront accompagnées d’une lettre de motivation de 250 mots, dans laquelle le candidat explique les raisons qui l’ont conduit à réaliser l’article ou le clip ; des précisions sur votre nom, l’organe de presse pour lequel vous travaillez, la date de publication/de diffusion, ajoutez-y un bref profil personnel et une photo ; ainsi que des indications sur la catégorie pour laquelle vous déposez votre candidature», a précisé M Oyetunji.

Qui succédera à Nike Popoola? La journaliste nigériane est lauréate de la première édition, avec son article intitulé « Guerre souterraine: les entreprises locales et étrangères en compétition pour le marché de la réassurance».

La date limite pour le dépôt des dossiers et des articles auprès du comité du Prix a été fixée au 31 janvier 2017. Les soumissions peuvent être envoyées par courrier électronique à l’adresse CREJournalism@brandcommsgroup.com.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *