A la Une, Politique, Tanzanie

Tanzanie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la cybersécurité

cybercriminaliteMalgré l’introduction en Tanzanie d’une nouvelle loi prévoyant jusqu’à 10 ans de prison pour les cyberdélinquants, le pays demeure tristement célèbre pour son taux élevé de cybercriminalité sur les médias sociaux en Afrique.

Les cybercriminels ne manquent toujours pas d’ingéniosité, ni d’audace pour spolier leurs victimes, qui se comptent le plus parmi les amoureux des sites de rencontre et des réseaux sociaux.

Face à l’augmentation sans cesse du nombre des victimes et des plaintes, les autorités tanzaniennes préfèrent jouer la carte de la sensibilisation pour venir à bout de ce fléau.

C’est ainsi que l’Autorité tanzanienne de régulation des télécommunications (TCRA) a lancé le 22 août dernier une campagne nationale de sensibilisation sur la « cybersécurité ».

L’ambition est de susciter davantage de prudence de la part des populations sur les réseaux sociaux, leur apprendre comment les utiliser et éviter de se faire piéger sur Internet.

Prévue pour être menée sur une période de trois mois, ladite campagne est conduite par l’Equipe d’urgence informatique de Tanzanie (TZ-CERT), responsable de la sécurité des réseaux nationaux d’information.

D’après James Kilaba, le directeur des TIC à la TCRA, la campagne menée par la TZ-CERT permettra de doter les populations de connaissances à même de leur permettre de faire face aux nombreux défis auxquels sont confrontés les internautes.

« Les personnes qui seraient tentées de faire de la cybercriminalité une activité génératrice de revenus, que la TZ-CERT est capable de tracer les adresses IP de chaque compte de réseau social qui aura été utilisé pour effectuer du chantage ou tout autre activité illicite », a-t-il prévenu.

A en croire Connie Francis, la directrice de la TZ-CERT, l’équipe informatique a été mandatée par le gouvernement pour agir sur toutes les questions relatives à la sécurité cybernétique à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Durant la campagne de sensibilisation, il sera également procédé à l’évaluation de la vulnérabilité des systèmes informatiques des différentes parties prenantes du site TZ-CERT.

Selon plusieurs études, la cybercriminalité coûte chaque année à l’économie mondiale la somme de 500 milliards de dollars.

A l’échelle continentale, le coût est déjà estimé en dizaines de milliards de Francs CFA.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *