A la Une, Congo, Politique

Dialogue congolais: Edem Kodjo pourra-t-il réussir ?

Edem-KodjoLe facilitateur du Dialogue congolais, Edem Kodjo, pourrait-il réussir sa mission, celle de réunir les Congolais ? La question a tout son sens dans la mesure où l’ancien Premier ministre Togolais n’a vraiment plus bonne presse à Kinshasa.

Il est contesté par les Forces centristes indépendantes de la République (FCIR), qui exigent son départ en demandant à l’Union Africaine de désigner un autre facilitateur pour le dialogue.

Pour Ferdinand Ntua, le coordonnateur des FCIR, Edem Kodjo a échoué dans sa mission de réunir les Congolais autour d’une même table pour la tenue d’un dialogue congolais inclusif.

« Nous considérons M. Edem Kodjo comme un humoriste de mauvais goût, quelqu’un qui est venu diviser les Congolais au lieu de les unir. Il est venu pour un dialogue inclusif, mais voilà que ce dialogue devient exclusif », a affirmé, vendredi 2 septembre, Ferdinand Ntua.

« Nous demandons à la communauté internationale de nous envoyer un autre facilitateur afin que le dialogue national soit réellement inclusif », a plaidé le coordonnateur des FCIR, cité par le site internet de Radio Okapi.

Il a également dit regretter que son parti politique ne prenne pas part au dialogue, malgré les assurances du facilitateur.

Inutile de rappeler que le dialogue politique qui a démarré jeudi 1er septembre, réunit environ deux cents personnes. Convoqué par le chef de l’Etat l’année dernière, ces assises sont censées permettre l’organisation d’élections « apaisées » et « crédibles ».

Ce forum se tient sans les membres du G7 et du Rassemblement, deux plateformes de l’opposition, qui récusent le facilitateur Edem Kodjo, l’accusant de partialité.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *