A la Une, Afrique du Sud, Politique

Afrique du Sud : Découvrez les vrais héritiers de Mandela

Former South African President Nelson Mandela (C) celebrate his birthday surrounded by his grandchildren during an interview with the media at his house in Qunu, on July 18, 2008. Former South African president Nelson Mandela bemoaned the growing gap between rich and poor in his country as he marked his 90th birthday. AFP PHOTO POOL Themba Hadebe

L’héritage immatériel laissé par l’ancien président sud-africain Nelson Mandela est bien plus importante que le matériel. C’est tout un patrimoine culturel inestimable légué à des générations futures par le héros de l’Apartheid qui lance un appel pour passer d’une culture de « Nation Arc-en-ciel » à une « Humanité Arc-En- Ciel ».

Tout cet héritage est bien contenu dans un ouvrage collectif intitulé « LES HERITIERS DE MADIBA », disponible dans les librairies depuis le 28 aout dernier.

Le livre est co-écrit par des Jeunes Leaders originaires d’Afrique et d’ailleurs. Il porte également la plume de Succès Masra, Président de Gen’ABCD avec des témoignages de 27 jeunes leaders.

Publié par Washington Publishing, il est préfacé par Thione NIANG, président fondateur de Give1project. L’œuvre porte en outre la postface de Yann GWET, Essayiste et Entrepreneur.

L’ouvrage se veut un appel à tous, à l’appropriation de la figure historique qu’est la personne de Mandela afin d’agir en vue de bâtir un monde meilleur.

Mandela a laissé une somme de 1,2 million d’euros, dont certains bénéficiaires, non membres de sa famille, ont touché en mai dernier leur part lors d’une cérémonie symbolique à Johannesburg. Parmi les héritiers, l’on retient son ancien chauffeur Mike Maponya, qui a travaillé pour lui pendant 23 ans, qui a reçu un chèque de 2.800 euros ou 3.200 dollars.

Sa secrétaire Zelda la Grange a reçu la même somme que son chauffeur. Parmi les autres bénéficiaires qui ont obtenu leur chèque, figurent l’université sud-africaine de Fort Hare, où Mandela a étudié, l‘école primaire de Qunu, sa première école, et le lycée Orlando West dans le township de Soweto où il a vécu.

Nelson Mandela a présidé l’Afrique du Sud de 1994 à 1999 après avoir passé 27 ans en prison pour son engagement dans la lutte contre l’apartheid. Il est décédé le 5 décembre 2013, à l‘âge de 95 ans.

Ses volontés avaient été rendues publiques en février 2014, montrant que son épouse Graça Machel avait reçu l’essentiel de ses biens, rapportent  nos confrères d’Africanews,

« Le père de la démocratie sud-africaine n’avait pas amassé une fortune colossale. Mais il avait perçu d’importants revenus de la publication de ses livres et de différents projets portant son nom, ligne de vêtements, tee-shirts ou une émission de télé-réalité », souligne Africanews..

L’héritage de Nelson Mandela a donné lieu à de très fortes tensions, et sa maison de Qunu, dans la province du Cap-Oriental (sud), est toujours l’objet d’une bataille judiciaire engagée par son ex-épouse Winnie Madikizela-Mandela.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *