A la Une, Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire: Bernard Dadié honoré par l’ASCAD

dadie

Abidjan, Après l’avoir fait pour Harris Memel Foté et Amadou Kourouma, l’Académie des Sciences, des Arts, Cultures d’Afrique et des Diasporas africaines (ASCAD) est fière d’avoir pu rendre hommage au centenaire, Bernard Blin Dadié, a annoncé vendredi le rapporteur du comité scientifique Dr Guébo Josué, lors de la clôture du colloque international sur le thème « Bernard Dadié, hier, aujourd’hui et demain » organisé à Cocody (Abidjan).

« Ce colloque devait avoir lieu. Il s’est tenu. Bernard Dadié ne pouvait passer inaperçu pour les membres de l’ASCAD », a déclaré Dr Guébo, en expliquant que Bernard Dadié a apporté sa grande notoriété de premier ivoirien grand prix littéraire d’Afrique noire, premier ministre de la culture en Côte d’Ivoire à cette institution.

Quatre communications, respectivement présentées par Marcel Amondji, Claire Dadié, Voho Sahi et Houlaî Tiabas ont montré que « le journaliste et le poète» Dadié était présent au matin du nationalisme ivoirien et africain. Au nombre des poèmes types de ce temps, il y a « le Corbillard de la liberté » et « Fidélité à l’Afrique ».

« Dadié pour le temps d’aujourd’hui est mémoire de la liberté et modèle de la fidélité à soi. S’agissant de la dimension de demain, Dadié demeure le guetteur permanent (éternel) », a indiqué Dr Guébo, soulignant que le mouvement de la négritude permet d’aborder le futur comme rêve et espoir.

A partir d’une quinzaine de communications de haut niveau qui a meublé ce colloque international ouvert jeudi, l’ASCAD espère prolonger Bernard Blin Dadié dans le temps en vue de préserver cette bibliothèque.

(AIP)
tg/ask

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *