A la Une, Gabon, Politique

Investiture d’Ali Bongo : « Le peuple gabonais a fait le choix de la démocratie »

ali-bongo_1Le processus électoral ayant conduit à la réélection d’Ali Bongo, reçoit un coup d’accélérateur. Trois jours seulement après la validation par la Cour Constitutionnelle de la victoire de M Bongo sur son adversaire Jean Ping,  le président réélu pour un second septennat, a prêté serment  ce mardi 27 septembre devant cette haute juridiction, en présence des deux chambres du Parlement. La cérémonie de prestation de serment  s’étant déroulée au Palais présidentiel du bord de mer.

« Le peuple gabonais a fait le choix de la démocratie », tels sont les premiers mots d’Ali Bongo, remerciant vivement les Gabonais pour leur choix.

Dans son discours, il a dit regretter les violences post-électorales ayant  couté la vie à certains de ses compatriotes.

« Le décès d’un compatriote est une grande perte, celui de plusieurs Gabonais est une catastrophe. Je me joins donc aux familles éplorées pour compatir à leurs douleurs », a-t-il déclaré.

Invitant les Gabonais à préserver « l’héritage de la paix », Ali Bongo a appelé ses concitoyens à la cohésion nationale, à la réconciliation et à se remettre au travail.

« Je jure de consacrer toutes mes forces au bien du peuple gabonais en vue d’assurer son bien-être et de le préserver de tout dommage, de respecter et de défendre la Constitution et l’État de droit », a promis Ali Bongo Ondimba, la main droite levée vers le drapeau gabonais et l’autre posée sur la Constitution.

Pour sa part, Mme Marie-Madeleine Mborantsuo, lui a réitéré les félicitations de la Cour Constitutionnelle qu’elle préside, tout en lui souhaitant plein succès à son second mandat.

Environ 600 invités ont pris part à cette cérémonie d’investiture. Au rang des Chefs d’Etat africains, l’on notait la présence du Togolais Faure Gnassingbé.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *