A la Une, Gabon, Politique

Gabon : L’internet est de retour, les activistes aussi !

facebook-WebRetour à la normale au Gabon. Après « le tsunami politique », la capitale Libreville qui a été le théâtre de plusieurs manifestations post-électorales, reprend vie.

Les activités ont repris leur cours normal, la plupart des commerces ont rouvert leurs portes et les populations vaquent librement à leurs occupations. Ceci, après la prestation de serment mardi 27 septembre 2016 par Ali Bongo, qui brigue un second mandat.

Et pour la toute première fois depuis le 31 aout dernier, l’internet était accessible aux Gabonais toute la journée du mercredi  jusqu’à cette heure où nous mettons sous presse cette information.

Pour mémoire, le réseau était coupé au Gabon au lendemain de l’élection sans qu’aucune explication officielle n’ait jamais été donnée. Réseaux sociaux et SMS bloqués, débit internet bridé et uniquement disponible entre 6h et 18h.

Une situation qui exaspérait bon nombre de Gabonais qui semblaient être coupés du monde. Un « couvre-feu numérique » qui a également paralysé les activités dans beaucoup de secteurs d’activité du pays.

Avec ce retour de l’internet, les activistes engagés contre Ali Bongo aussi refont surface. Tout comme les militants de la campagne « Tournons la page », ces derniers pourront ainsi faire entendre leur voix plus facilement.

De son coté, le candidat malheureux à la présidentielle Jean Ping  demeure dans sa logique de contestation de la victoire du fils d’Omar Bongo, tout en rejetant la « main tendue » de ce dernier qui souhaite former dans les prochains jours,  un gouvernement de large ouverture.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *