A la Une, Burkina Faso, Politique

Burkina : Laure Zongo appelle à plus de solidarité envers les personnes âgées

Laure ZONGOA l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées (JIPA), commémorée chaque 1er octobre, la Ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille a rappelé la contribution des personnes âgées pour « bâtir une société de paix, de cohésion sociale et de prospérité ».

Dans un discours prononcé à la veille de cette célébration, Mme Laure Zongo Hien a souligné la contribution des personnes âgées de par leurs « riches expériences, leur sagesse et leur capacité de médiation et de résolution des problèmes sociaux ».

La ministre de la famille a par ailleurs relevé l’effritement des valeurs de solidarité et la montée de plus en plus criarde de l’incivisme, la défiance récurrente de l’autorité publique, l’exclusion sociale des personnes de leurs communautés.

« L’accompagnement des personnes âgées ne saurait être l’apanage du gouvernement seul. Aussi, voudrais-je inviter tout un chacun à travailler au bien-être des personnes âgées », a-t-elle indiqué.

A noter que plusieurs personnes âgées ont bénéficié des actions du Projet de renforcement de la protection sociale entrepris par le gouvernement depuis 2013.

Cette année, a rappelé Mme Zongo, 700 personnes âgées en ont bénéficié à hauteur de soixante quinze (75) millions de francs CFA pour réaliser des micro-projets économiques et satisfaire à leurs besoins vitaux.

Au Burkina Faso, et selon les résultats du recensement général de la population et de l’habitat de 2006, cinq burkinabé sur cent sont des personnes âgées.

Et parmi elles, 86,4% sont du troisième âge, qui va de 60 à 79 ans et 13,6% sont du quatrième âge soit 80 ans et plus. Les femmes représentent 53,2% de cette population, et 82,2% des personnes âgées vivent en milieu rural.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *