A la Une, Gabon, Politique

Gabon : Très peu d’opposants dans le nouveau gouvernement

Ben-Moubamba-1La nouvelle configuration du nouvel Exécutif gabonais a été dévoilée dimanche dernier, soit quatre jours après l’investiture d’Ali Bongo pour un second septennat à la tête du Gabon.

L’équipe gouvernementale est composée de 40 membres dont le nouveau Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, qui a d’ailleurs rendu public la composition du gouvernement de « large ouverture », tant prônée par  Ali Bongo. Une victoire toujours contestée par l’opposant et désormais candidat malheureux, Jean Ping.

Si la barque comprend un peu plus de 30% de femmes, de rares personnalités de l’opposition y font leur entrée à l’instar de l’ancien candidat Bruno Ben Moubamba (photo) qui avait obtenu un score de 0,59%, et qui vient d’être nommé vice-Premier ministre, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement.

A souligner que pendant la campagne, Bruno Ben Moubamba avait été l’un des adversaires les plus virulents à l’égard du camp Bongo.

« C’est donc cela l’ouverture ? La montagne a visiblement accouché d’une souris. Ils ont juste récupéré les crève-la-faim », a ironisé pour sa part le directeur de communication de Jean Ping, Jean-Gaspard Ntoutoume Emane, cité par Jeune Afrique.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *