Ouganda: Un logiciel de suivi médical de grossesse inventé par des étudiants

8 Vues, 1 Aujourdhui

femme encceinteJour après jour, des jeunes réalisent des prouesses inimaginables dans divers domaines de la vie et dans plusieurs secteurs d’activité. Des start-up se créent dans l’agriculture, le commerce, l’informatique, l’éducation, les énergies renouvelables, la santé.

Parlant de santé, trois étudiants Ougandais de l’Université de Makerere, ont mis au point « Winsega »,  un logiciel qui permet de réduire les taux de mortalité infantile et maternelle, en facilitant le suivi médical des femmes enceintes par les docteurs et les sages-femmes.

Développé sur Smartphone, Winsega fonctionne en association avec un foetoscope, un type de stéthoscope utilisé par les sages-femmes pour écouter la fréquence cardiaque des fœtus. Une fois le foetoscope relié à un téléphone mobile, le logiciel Winsega enregistre et analyse des sons émis par le fœtus.

Il permet ainsi aux médecins et aux sages-femmes de suivre le développement du fœtus et de déterminer, précocement, à partir de données comme les battements de cœur ou les mouvements du fœtus, les éventuels problèmes.

A noter que « Winsega » coûte moins cher que le dispositif traditionnel à ultrasons et peut fonctionner hors ligne, ce qui le rend utilisable même dans les zones reculées.

L’initiative portée par Josiah Kavuma, Aaron Tushabe et Joshua Okello, a séduit Microsoft qui a soutenu le projet à hauteur de  50 000 dollars, pour son lancement.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *