A la Une, Gabon, Sports

Gabon 2017: Le match d’ouverture n’aura plus lieu au stade Omnisports

Can-2Le plus grand stade du Gabon vient d’être disqualifié pour abriter les matchs d’ouverture et de la finale comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017).

Eh oui, le stade Omnisports Omar Bongo de Libreville est dans l’incapacité d’accueillir les deux rencontres majeures. Raison évoquée par le comité d’organisation : le retard pris dans les travaux de réhabilitation.

Cette décision fait suite à une visite d’inspection des infrastructures par une délégation de la Commission d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN), sur les lieux, a permis à se rendre à l’évidence.

A ce jour, les gros œuvres à livrer sont les routes d’accès, les parkings, l’éclairage public et la canalisation de l’eau des pluies.

Les entreprises de BTP auxquelles le marché de la réhabilitation du complexe omnisports Omar Bongo, a été confié, ont annoncé que le stade ne sera plus livré en décembre comme prévu dans le cahier de charges.

Ces dernières évoquent les récentes violences postélectorales qu’a connues le Gabon. « Pendant les violents évènements, les ouvriers ont arrêté le chantier selon les explications », ont-elles soutenu.

Libreville peut toutefois compter sur ses quatre autres stades dont celui de plus de 44.000 places qui a servi à la co-organisation de la CAN 2012 par le Gabon et la Guinée Equatoriale. Les stades de Port-Gentil (sud-ouest) et d’Oyem au nord du pays sont en cours de finition.

Pour rappel, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) se déroulera au Gabon du 21 janvier au 15 février prochain.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *