A la Une, Éthiopie, Politique

Afrique : Restaurer 100 millions d’hectares de forêts à l’horizon 2030

foretLa capitale éthiopienne a accueilli du 11 au 12 octobre dernier la toute première conférence régionale pour la restauration des paysages forestiers en Afrique (AFR100).

Environ 57 participants venus de 21 pays africains, européens et américains ont pris part à cette rencontre présidée par le ministre Ethiopien de l’environnement, des forêts et des changements climatiques Ato Kebede Yimam Dawd.

Ce fut l’occasion pour le continent de réaffirmer son engagement à restaurer 100 millions d’hectares de forêts d’ici à 2030.

Pendant deux jours les participants de cette conférence ont planché sur comment trouver les voies et moyens d’apporter un soutien technique et faciliter le financement des pays engagés dans l’AFR100, favoriser l’apprentissage par les pairs des meilleures pratiques en matière de restauration des forêts et d’informer les participants sur les interventions stratégiques à l’intention des pays.

Sept sur les 21  pays présents à savoir l’Ethiopie, le Kenya, Madagascar, le Rwanda, le Niger, le Malawi et le Cameroun ont présenté leurs expériences en matière de restauration des forêts dans leurs pays respectifs.

Le Ministre éthiopien de l’environnement, des forêts et des changements climatiques, Ato Kebede Yimam Dawd, tout en se félicitant du fait que l’Ethiopie se soit engagé pour la restauration de 15 millions d’hectares de forêt a insisté sur la nécessité pour chaque pays de traduire ses engagements en actions.

« Je suis très heureux d’apprendre que plus de 21 pays ont pris des engagements pour le défi de Bonn et la AFR100, avec des engagements nationaux de restauration qui atteignent actuellement 63,3 millions d’hectares », s’est-il réjoui.

A lire aussi :

À propos Blaise AKAME

Journaliste à Africa Top Success

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *