A la Une, Afrique de l’Ouest, Politique

Blogging africain : Découvrez les nouvelles figures féminines

Femme blogingElles deviennent de plus en plus légion à profiter de la révolution numérique qui secoue le continent pour partager des points de vue et communiquer autour de sujets qui passionnent ou qui suscitent un regard critique.

Ces femmes blogueuses devenues de véritables actrices du web, produisent davantage des contenus de qualité et qui impactent le développement de l’Afrique et l’actualité dans sa diversité.

A travers leur clavier et Smartphone, elles défendent des causes nobles notamment celles en rapport avec la promotion de la femme dans tous les secteurs d’activités. Ecce Africa fait une sélection des nouvelles figures féminines du blogging africain, que nous avons reprise pour vous:

Edith Brou, une geek très influente en Côte d’Ivoire
Née le 1er mars 1984, Edith Yah Brou est une bloggeuse ivoirienne considérée comme l’une des personnalités les plus importantes et influentes du pays. Elle est, à ce titre, classée dans le top 50 des figures influentes de la Côte d’Ivoire en 2015 par Jeune Afrique. Diplômée de sciences économiques et gestion, cette jeune femme avait déjà créé avec des amis l’ONG Akendewa qui se sert des technologies pour mener des actions sociales. Cofondatrice plus tard du premier webzine féminin du pays, Ayana Webzine, elle réalise sur Youtube l’émission web «Divan Numérique». Très populaire en Côte d’Ivoire et omniprésente sur Internet (des milliers d’abonnés twitter), elle fait preuve d’un grand engagement citoyen, lançant en 2014 la campagne «Mousser contre Ebola » pour sensibiliser contre la maladie, ou encore, en se mobilisant la même année lors des inondations de juin.

Samantha Tracy, 26 ans et pas seule dans sa tête
Qui de mieux pour présenter cette bloggeuse congolaise vivant au Sénégal qu’elle-même ? Et c’est par cette petite phrase qu’elle se décrit sur son blog Morceau2vie, «Samantha Tracy, 26 ans et pas seule dans sa tête». Avant d’être bloggeuse, elle est avant tout communicatrice, journaliste, infographiste, mais également slameuse ou encore scénariste junior. L’idée de la création de son blog lui est venue de «The Blog Contest», «un challenge entre blogueurs où les sujets sont proposés et votés par les lecteurs. Avec, bien entendu, des délais à respecter et le partage des articles des autres challengers.».

Nancie Mwai, la blogueuse fashionista
D’origine kényane, cette bloggeuse stylée ne jure que par la mode. Elle tient cette passion depuis toute petite où elle rêvait déjà de devenir créatrice de mode professionnelle, tout en poursuivant une carrière d’avocat et d’astronaute. C’est en tant que styliste pour Nation Newspaper à l’université, que cette diplômée en markéting va se découvrir une nouvelle passion pour la publication de contenus en ligne, d’où est né en 2010 son blog dénommé «The Fashion Notebook». Ce blog a, depuis, évolué vers un magazine qui couvre les sujets de la mode, du fitness et tout ce qui touche la femme en général. Publications sophistiquées et harmonieuses, décors féériques, mises en scènes bien orchestrées, voilà autant de qualités qui font rêver tous ceux qui la suivent sur son blog.

Fatou Diedhiou, plus vlogueuse que blogueuse
Sénégalo-ivoirienne, titulaire d’un diplôme de journalisme à l’institut privé de l’ISEG, Fatou Diedhiou a créé, en 2012, la chaîne beauté Astuces Beautés Africaines. Cette page qu’elle a créée, un soir alors qu’elle s’ennuyait pour «s’activer un peu», est un concentré de tutos coiffures et autres astuces pour entretenir la chevelure au naturel. «Ça parlait de cheveux à la base, aujourd’hui je n’ai pas changé mais disons que j’essaye de toucher un peu de tout, de communiquer cette passion-là à tout le monde, que ce soient les hommes ou les femmes et de toucher plusieurs tranches d’âge.», déclare-t-elle au site entrepreneurenaction.com.

Mylène Flicka, une jeune bloggeuse qui voue un culte à son pays
A l’état civil Marie-Madeleine Akrota, Mylène Flicka est une jeune bloggeuse béninoise, étudiante en Relations Internationales. «Je suis arrivée au Blog comme on va à la chasse, par nécessité. Parce que le Blog est une plate-forme plus large pour partager mes pensées, mes opinions et mes  idéaux.», a-t-elle déclarée à Africa Vibes sur la manière dont est né son blog. Elle fait, à travers son blog, la promotion des talents, des innovateurs de son pays mais lutte également contre toutes les formes d’oppression et tout le continent par le seul truchement de sa plume.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *