A la Une, Côte d’Ivoire, Politique

Cote d’Ivoire: Le référendum du 30 octobre aura redivisé les Ivoiriens

Referendum-ci-ivoirienCeci est une reprise d’article de notre confrère en ligne Afriquinfos. Après le vote référendaire en Côte d’Ivoire ce 30 octobre 2016, deux coalitions de l’opposition ivoirienne annoncent une faible participation des Ivoiriens au scrutin.

Est-ce l’appel au boycott du vote de ce 30 octobre 2016 lancé par l’opposition qui a produit son effet? En attendant les chiffres globaux provisoires programmés sur ce mardi, « les résultats (…) montrent que le projet et le Président Alassane Ouattara » ont « été désavoués par le peuple.

Au total (sur l’ensemble du pays), le taux de participation est entre 6 et 7%», a décrit le teigneux Pascal Affi Nguessan, président du FPI (Front populaire ivoirien), fondé par l’ex-Président Laurent Gbagbo. Des déclarations faites, au nom de la coalition, l’Alliance des forces démocratiques de Côte d’Ivoire (AFD-CI).

Pour cette coalition, l’enregistrement de ce faible taux est le résultat de la campagne du boycott qu’ils ont lancé. Ainsi, «il appartient au président Ouattara de tirer les conséquences. (…) Soit il retire le texte, soit, il démissionne», a conclu Affi Nguessan. La coalition « Front pour le refus-Coalition du non » va plus loin, et précise que le taux de participation balance entre 3 et 5%.

Pour ce front d’opposition, «le peuple s’est clairement exprimé en réaffirmant sa souveraineté». D’après une source proche de la CEI (Commission électorale indépendante), les résultats du vote devront être connus ce lundi ou mardi 1er novembre. L’issue finale de ce vote référendaire ne devrait pas étonner, au regard du contexte politique dans lequel ce scrutin s’est déroulé.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *