A la Une, Bénin

Affaire Ajavon: Soglo appelle Talon à ne pas faire le « Ponce Pilate »

nicephoresogloAprès deux mois d’absence du territoire national, l’ancien président béninois Nicéphore Soglo a regagné sa terre natale le 30 octobre dernier avec son épouse. L’homme n’a pas mis de temps pour se prononcer sur les derniers développements de l’actualité de son pays.

Dans une déclaration à la presse, il a déploré la mort de son beau-frère, le Professeur Honoré Odoulami et celle de son Directeur de cabinet l’ambassadeur Cakpo Tozo, décès survenus faute d’un hôpital de référence, de grand standing tant prôné par le Professeur Kessilé Tchala.

Sur la présumée affaire de trafic de drogue dans laquelle Sébastien Ajavon, l’homme d’affaires est mis en cause et dont la garde-à-vue est prolongée à ce jour et ce depuis vendredi dernier, M Soglo invite le Chef de l’Etat Patrice Talon à faire « preuve d’intelligence pour ne pas tomber dans le piège qui lui est tendu par celui qu’on connaît, et qui vise à lui tirer une balle dans le pied ».

Pour ce dernier, il est inadmissible que cette situation continue. « Talon a besoin d’Ajavon pour réussir son quinquennat », a-t-il estimé avant de préciser que le président gagnerait à ne pas faire le « Ponce Pilate » dans cette affaire.

« Nous invitons le Président Patrice Talon et le gouvernement de la Rupture à ne pas se laisser distraire par les provocations de la Françafrique relayées parait-il par le FBI », souligne la déclaration.

Selon le procureur de la République, Badirou Lawani qui s’est exprimé mercredi 02 novembre, l’enquête ouverte pour les besoins de cette affaire, se poursuit.

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. Septime Potan Daudet (SPD)

    Septime Potan DAUDET
    LA LUMIERE SUR CETTE AFFAIRE PAS DE DIVERSION. LE PEUPLE BENINOIS EST  »TOUT » SAUF BETE.
    Cette affaire n’est pas du tout terminée. Ce serait trop facile. Il faut absolument que la lumière soit faite complètement sur cette rocambolesque feuilleton digne du Far Est. On dirait que nous sommes dans une république bananière peuplée de voyous. Non et Non! Et notre image a été salie et seule la vérité peut réparer cela. Il faut mordicus que les questions suivantes trouvent réponses. Qu’elles sont les individus qui ont changé les plombs du conteneur de la société Cajaf Comon ? Qui ont introduit la drogue dans ce conteneur ? D’où est venue cette quantité de cocaïne au port de Cotonou (la traçabilité) ? Sur la base de quoi le capitaine Tchilao a pris la parole? Quelles sont les instructions qu’il a reçues de sa hiérarchie? Quel est le rôle du Colonnel Zomahoun? Qui a estimé à 09 milliards le prix de vente de ce produit prohibé ? Où est passé la drogue saisie (pièce à conviction normalement sous scellée) ? Pourquoi les services spécalisés dans la drogue (OCERTI) n’ont pas été associés à l’enquête dès le départ? Quels sont les tenants et les aboutissants? Pourquoi les procédures n’ont pas été respectées? Quelle est la chaîne de responsabilités? Quel rôle a joué les services de renseignements reliés directement à la présidence? A qui profite le crime? Les donneurs d’ordre tapis dans l’ombre doivent être démasqués.

    Il revient à la justice de faire son boulot avec des éléments probants. Le AjavonCokeGate ne vient que de commencer. Relâchés Monsieur Ajavon et ses collaborateurs au motif de délit non constitué, au motif de doute sérieux, ne suffisent pas. Ses avocats vont déposer plainte sûrement les jours à venir. On veut savoir la VERITE (QUI? COMMENT? POURQUOI? OU? QUAND ….) et les responsabiltés à quelque niveau que ce soit au nom du peuple. Les enquêtes doivent se poursuivre. Bravo à la justice mais des zones d’ombre subsistent encore dans cette saga nébuleuse. En tout cas, pour l’heure on constate aucun ministre d’Ajavon au sein du gouvernement n’a encore démissionné. (Si il y a des démissions bientôt ou changement de gourvernement ce serait la preuve qu’il y a eu une malversation scabreuse au sommet de l’état.
    Je veux encore espérer que Patrice TALON n’est pas mêlé à cette sordide ignominie. Je lui fait encore confiance. Mais si, il s’avère, manifestement qu’il est mêlé alors IL A TUER LE PAYS. J’ai vraiment du mal à l’accepter et je ne veux pas douter car je ne comprends pas comment il peut vouloir éliminer Ajavon à peine six mois aprés sa prise de pouvoir (grâce à l’aide de ce dernier) surtout qu’il maintient qu’il veut faire un mandat unique. Donc en principe, il n’y a pas d’enjeu. Ajavon parle. Tu ne risques plus rien. Il y a t il eu un lourd contentieux entre ces deux hommes? BIZARRE! Il serait temps d’ouvrir nombre de dossiers: AÏkpé, Talon (le pilote) PPEA II, Maria-Gleta, machines agricoles, Icc-services, Assemblée nationale, l’affaire Dangnivo, dame Sohoundji, El Hadj Fawa, Talon, Yayi, Ajavon ….) au nom de la vérité et de la justice rendue au peuple. TROP C’EST TROP. RAZ LE BOL QUE DANS UN TOUT PETIT PAYS PAUVRE COMME LE BENIN IL Y A TANT DE CANAILLERIES DE CE GENRE. Cela me met en colère. C’est quoi ses bassesses??? C’est indigne et ce n’est pas sérieux. Que dire du silence de Yayi BONI en qualité d’ancien président? Merci à Nicéphore SOGLO SPD

Répondre à Septime Potan Daudet (SPD) Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *