A la Une, Maroc, Politique

COP22 : Le Maroc veut donner la priorité à l’agriculture africaine

Agriculture-en-AfriqueL’agriculture fait aujourd’hui travailler 60 % de la population africaine. Un secteur qui a aussi un impact sur l’environnement. Ironie du sort, à en croire nombre d’observateurs, cette agriculture et le continent étaient les grandes oubliés des précédentes Conférences des parties sur le réchauffement climatique (COP).

Le Maroc entend rectifier le tir en redonnant à ce secteur ses lettres de noblesse. Une décision importante prise en marge de la COP22 qui se tient à Marrakech.

C’est ainsi que le Royaume vient de lancer l’initiative  « Triple A », afin de changer les pratiques comme le pays a d’ailleurs commencé à le faire lui-même.

« Nous avons beaucoup d’acquis et ces acquis ont donné dans la pratique, de très bons résultats pour notre agriculture, je crois que c’est l’occasion que ces résultats et ces expériences soient au service des autres pays amis africains », explique Bro Hro, directeur régional de l’agriculture du Souss Massa Draa (sud du Maoc), cité par Africanews.

A  souligner  au passage que cette région est à l’origine de l’initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine  (Triple A).

« On ne peut pas aller vers l’avant sans économiser l’eau, sans le côté environnemental, sans la formation du personnel et je crois que cela répond aux objectifs du triple A », a-t-il ajouté.

La COP22 qu’on appelle également la conférence de l’action a pour objectif de définir les différents mécanismes pour la mise en œuvre des accords de la COP21.

Autrement dit, la COP22 est le trait d’union entre décision et action.

A lire aussi :

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *