A la Une

Malawi : La condamnation d’un séropositif divise l’opinion

eric-anivaL’affaire fait grand bruit au Malawi et l’opinion reste divisée sur la question. Il s’agit de la condamnation par la justice du nommé Eric Aniva (photo), un séropositif pour atteinte aux personnes.

Reconnu coupable d’avoir eu des rapports sexuels non protégés avec des veuves, l’accusé a été condamné mardi à 2 ans d’emprisonnement avec travaux forcés.

Au moment de son arrestation, Eric Aniva a laissé entendre qu’il espérait purifier les victimes, une pratique pourtant interdite au Malawi.

A en croire la BBC Afrique, l’homme avait précisé qu’il avait couché avec plus d’une centaine de femmes sans divulguer son statut sérologique.

Même s’il a contracté le virus du sida, Eric Aniva se dit être plutôt fier de son statut de « hyena ».
Dans le sud du Malawi, les jeunes filles doivent coucher avec lui pour « démarrer leur vie de femme ». Et c’est un rituel.

Si les enfants refusent, les familles et l’ensemble du village craignent d’être touchés par un malheur (maladies, mort).

« Hyena », entendez par hyène en français, c’est le surnom attribué à Eric Aniva. Dans certaines régions du sud du Malawi, ce sobriquet est attribué aux hommes payés par des familles malawites pour avoir des relations sexuelles avec leurs jeunes filles.

Par ailleurs, si une femme perd son mari, elle doit dormir avec Eric Aniva avant de pouvoir enterrer sa moitié. Idem si une femme décide d’avorter.

« J’ai déjà couché avec 104 filles. Certaines avaient seulement 12 ou 13 ans mais ma préférence se porte davantage sur des jeunes femmes. Elles sont fières et racontent aux autres que je suis un vrai mec qui sait comment apporter du plaisir aux femmes », confie Eric Aniva à la BBC Afrique.

Selon ses dires, les familles ne sont pas au courant de sa séropositivité. Et comme le veut la tradition, le rapport sexuel se fait sans préservatif.

De tout ce qui précède, Eric Aniva mérite-t-il cette peine ? A vous d’en juger.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *