A la Une, Afrique du Sud, Politique

Afrique du Sud: 3 ministres demandent la démission de Jacob Zuma

Jacob ZumaEclaboussé ces derniers mois par une série de scandales de corruption, le président sud-africain Jacob Zuma essuie des critiques acerbes de part et d’autres. Des critiques qui émanent même des membres de son propre gouvernement.

Portés par la défiance, trois ministres du gouvernement sud-africain ont invité samedi dernier M Zuma à démissionner de son poste de président de la République.

Il s’agit des ministres du ministre du Tourisme Derek Hanekom et ses collègues de la Santé Aaron Motsoaledi et des Travaux publics Thulas Nxesi.

Ces derniers ont exprimé leur volonté de voir leur président quitter la tête du pays, à lors d’une réunion de la direction du Congrès national africain (ANC, au pouvoir).

L’objectif était pour les instances dirigeantes de l’ANC de discuter de l’avenir de leur président et chef de l’Etat Jacob Zuma, dont le second mandat ne doit s’achever qu’en 2019.

Le président a dû rembourser cette année près de 500.000 euros à l’Etat dans une affaire d’abus de biens sociaux liés à la rénovation de sa résidence privée de Nkandla à l’est du pays.

Il est également sous la menace de la réouverture de 783 charges de corruption dans une vieille affaire de contrat d’armement.

Un rapport de la médiatrice de la République a également récemment mis en lumière son étroite collusion avec une richissime famille d’hommes d’affaires, les Gupta.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *