A la Une, Gambie, Politique

Présidentielle en Gambie: Fauteurs de troubles, s’abstenir !

Yahya JammehLe président gambien Yahya Jammeh (photo) est candidat à sa propre succession pour l’élection présidentielle prévue le 1er décembre prochain, en vue de briguer un 5è mandat.

Au pouvoir depuis 22 ans sans partage, le président sortant a mis en garde les éventuels fauteurs de troubles dans le cadre de ce scrutin présidentiel qui s’annonce très serré.

L’opposition qui se mobilise autour de son candidat unique Adama Barrow, le richissime homme d’affaires, espère mettre fin au règne de Yahya Jammeh.

A la veille de l’élection, les huit partis de l’opposition maintiennent la pression sur ce dernier, présenté comme un « dictateur » par les organisations de défense des droits de l’homme.

Arrivé au pouvoir après un coup d’Etat en 1994, Yahya Jammeh est reconnu pour ses violations des droits de l’homme dans le pays et sa répression des manifestions de l’opposition.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *