A la Une, Sénégal

Sénégal : Bineta Daillo à la rescousse des petits éleveurs de volailles

bineta Diallo

Jeune leader sénégalaise, Binéta Diallo fait partie de l’élite montante de son pays. Etudiante en année de master (en développement de projet), Bineta n’a pas attendu la fin de ses études avant d’impacter sa communauté. Elle est porteuse d’un ambitieux projet de fabrication d’aliments pour volailles. Généralement achetés auprès des importateurs par les éleveurs, ces produis reviennent chers à ces derniers. Les petits éleveurs sont les plus touchés pas l’indisponibilité d’aliments pour volailles de qualité et à coût réduit. Bineta détient la solution. Son projet été sélectionné par le forum Jeunesse Sénégal sur 400 projets. Elle est aussi alumini de la Fondation Entrepreunarium. Africa Top Success l’a rencontrée à  Dakar lors de la deuxième session du programme Yali Dakar. Elle se confie à nous dans une interview exclusive.

 

  • Qui est Bineta Diallo ?

 Bineta Diallo est une jeune fille engagée pour le développement de sa société et la cause des enfants de la rue.

  • Vous préparez un Master en gestion de projet. Pourquoi avoir choisi une cette filière ?

Je fais un master en gestion de projet effectivement.  C’est une filière qui m’a charmée car dans cette vie tout est projet. En plus j’aimerais aider toute personne qui a un projet mais qui ne saurait comment le réaliser.

  • En octobre 2016 vous avez bénéficié du programme Yali. Racontez-nous votre expérience

Ce fut une expérience riche en rencontre j’ai eu la chance de côtoyer des jeunes leaders de l’Afrique de l’Ouest. Cela m’a permis d’élargir mes connaissances mais aussi de voir les actes que nous devons poser ensemble  pour le développement de l’Afrique.

  • Vous êtes également porteuse d’un projet dans le secteur de l’élevage au Sénégal. Vous voulez proposer aux éleveurs des aliments pour poussins. Pourquoi une telle initiative ?

Mes parents étant des éleveurs j’ai observé que l’aliment représente 1/8 de notre chiffre d’affaires c’est ce qui m’a poussé à créer une entreprise qui fabrique des aliments de poulets à base de Moringa et de maïs.

Ma cible, ce sont les petits éleveurs qui n’ont pas le budget pour acheter un sac d’aliment à 15000 FCfa.

  • Quels sont les défis que vous rencontrez dans la réalisation de ce projet ?

 Le défi majeur c’est le maïs car le Sénégal n’en produit pas assez.

  • Votre mot de fin

C’est avec un grand plaisir que j’ai fait cette interview. Je vous remercie ;  vous et votre équipe  Ensemble nous allons écrire les plus belles pages de l’histoire africaine.

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. Adama diop

    Je veux un rendez-vous pour discuter je veux faire une unité de fabrique d’aliments de volailles et de bétail et il me faut un professionnel. Merci de votre compréhension

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *