A la Une, Ghana, Politique

Ghana: Castro dans le cœur de Rawlings !

Jerry-Rawlings-the-manLe monde entier rend hommage à l’ex-président cubain Fidel Castro, qui s’est éteint samedi 26 novembre 2016 au Cuba à l’âge de 90 ans.

Si d’aucuns l’ont considéré comme un dictateur, d’autres en revanche l’ont présenté comme un héros.
Pour l’ancien président ghanéen Jerry John Rawlings (photo), c’était « un homme fier, humble, matériellement pauvre mais riche d’esprit, affable, courageux et grand guerrier aux proportions inimaginables ».

C’est en ces termes qu’il a fait ses adieux à son « Camarade Fidel Alejandro Castro Ruz », pour l’aide apportée au Ghana et au contiennent africain.

A en croire Rawlings, Castro a su lutter pour l’avènement d’une véritable indépendance des forces de l’oppression et du néo-colonialisme.

« Fidel est sans doute le plus grand héros du XXe siècle, celui qui a uni ses forces à des légendes semblables, comme Che Guevara, pour créer une société cubaine résiliente, qui a résisté à des décennies d’embargo économique et d’une agression des États-Unis et de ses alliés », a-t-il indiqué dans une déclaration rendue publique par Kobina Andoh Amoakwa, son directeur des communications.

A propos de l’importance que Castro accordait à l’Afrique, l’ex Président a relevé que
« Fidel aimait l’Afrique, il s’est tenu aux côtés du continent dans les périodes les plus difficiles ».

« L’ile de Cuba avait accueilli 3 000 Ghanéens. Des centaines de Ghanéens ont été formés au Cuba pour devenir des médecins, des vétérinaires, des agriculteurs et des ingénieurs tandis que nos hôpitaux, surtout ceux dans les régions éloignées, ont bénéficié des services de professeurs et de médecins cubains », a-t-il souligné.

Pour l’ancien Chef d’Etat ghanéen, l’Afrique a une dette morale vis-à-vis de Fidel Castro.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *