A la Une, Gambie

Adama Barrow: Le nouvel homme fort de la Gambie

adama-barrowUne nouvelle ère s’ouvre sur la Gambie, avec la victoire de l’opposant Adama Barrow sur son adversaire, le président sortant Yahya Jammeh à la présidentielle du 1er décembre 2016. Selon les résultats de la Commission électorale indépendante, il arrive en tête de la course avec 263 515 voix contre 212 099 pour son  principal adversaire.

D’entré de jeu, le nouvel homme fort incarne le renouveau en Gambie, un pays qui revient de loin, 22 ans de joug sous « la dictature » de Yahya Jammeh qui a dirigé le pays pendant plus de deux décennies sans partage. Sa victoire demeure encore une surprise générale au sein de l’opinion nationale et internationale. C’est un véritable séisme politique.

Pour nombre d’observateurs de la scène politique gambienne, Adama demeure un libérateur de la Gambie. Dans l’histoire politique de la Gambie, il est le seul homme politique de l’opposition à critiquer ouvertement Yahya Jammeh, celui-là qui se prenait pour un dieu, intouchable et implacable.

A l’analyse, le scrutin du 1er décembre 2016, lequel marque l’histoire politique de la Gambie, est considéré comme un vote de sanction contre Yahya Jammeh, vu par les organismes de défense de droits de l’Homme comme un « dictateur ».

En revanche, Adama Barrow s’est positionné comme celui qui porte les aspirations d’un peule meurtri, en quette perpétuelle de liberté.  Eh oui, au cours de la campagne présidentielle, ce dernier a promis plus de liberté, plus de démocratie au Gambiens.

Certains observateurs soutiennent également que le processus de « vote par les billes » aurait également contribué à la transparence de l’élection présidentielle gambienne.

Il y a encore quelques mois, le prochain locataire du palais du « State House », appartenait à l’UDP, le Parti Démocrate Unifié. Il démissionne et se présente comme principal candidat de l’opposition, porté par une large coalition des partis d’opposition. Et la suite, tout le monde le connait.

Adama Barrow, est né à Mankamang Kunda, un petit village de Jimara près de Basse en Gambie en 1965. Il a fait ses études primaires dans la localité de koba Kunda puis le collège à Crab Island à Banjul où il a recu une bousre d’etude pour l’école secondaire musulmane. Le future résident de la Gambie a travaillé pour Alhagi Musa jusqu’à sa nommination comme Directeur des ventes.

En 2000, Adama est parti s’installer à Londres, où il fit des études en immobilier. Pareillement à ses études,il travaillait comme  garde du corps d’un puissant homme d’affaire Momodou Njie, pour financer ses études .

Quelques années plus tard, il s’est lui-même lancé dans le business en créant sa propre structure immobilière « Majum Real Estate » et se fait de  fortune.

L’homme d’affaires gambien milite depuis 1996 au sein du Parti Démocrate Unifié (UDP) jusqu’à sa démission à la veille du scrutin du 1er décembre 2016.

Adama Barrow est polygame, et père de deux enfants.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *