A la Une, Gambie

Gambie: Compilation des résultats dans le calme

DepouillementDepuis le début des élections en Gambie, tout se passe dans un climat de paix. Rien avoir avec les traditionnelles élections, émaillées de violences, que l’on a l’habitude d’assister sur le continent africain.

Et pour la première fois en Gambie, les dépouillements ont lieu dans les bureaux de vote. Et devant même ces bureaux de vote, tout se passe dans le calme. Les autorités ont demandé aux populations de rester chez eux pour éviter d’éventuelles manifestations.

En effet, depuis l’autarcie communicationnelle dans laquelle est plongée toute la Gambie, le scrutin présidentielle semble bien se dérouler mème si l’internet demeure coupé, des interférences dans les communications téléphoniques, et même envoi des SMS impossible. Une situation que l’opposition n’apprécie guère.

Pour elle, c’est  un réel problème. Une communication coupée depuis maintenant deux jours n’augure rien de bon. L’opposition qui a fait bloc autour du candidat unique Adama Barrow, réclamerait la remise en service de l’internet.

Si techniquement, le vote s’est déroulé en toute transparence, avec le système des billes qui surprend plus d’un, l’opposition et les observateurs électoraux affichent toujours leur inquiétude.

Dans la foulée, Samba Bibaldé, le directeur du bureau de vote de  Banjul, a invité le représentants des candidats à un comptage du nombre exact de billes sorties de chaque boites en métal.

Et c’est en suivant heure après heure la télévision nationale que les Gambiens seront informés des résultats de l’élection.

Cinq résultats des 53 districts étaient déjà connus et publiés à minuit par le président de la commission élctorale Alieu Momar Njie. Aucune estimation fiable n’est encore établie. Mais encore, pas de chiffre de participation exactement connu. Même au niveau de Commission elle-même, rien n’a pour l’instant filtré.

Dans les 14 000 bureaux de vote du pays, 880 000 Gambiens ont voté. La compilation des résultats est donc en cours et sera probablement annoncé en fin de matinée du vendredi.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *