Politique

Fidel Castro: Les cendres du « latino-africain » inhumées à Cuba

Fidel CastroLes cendres de l’ancien président cubain Fidel Castro ont été ont été mis en terre dimanche 04 décembre 2016 au cimetière de Santa Ifigenia, à Santiago d’el Cuba. L’urne de cendre à été déposé par son frère Raúl Castro.

Le leader Maximo est décédé vendredi 26 novembre à 90 ans. Toute la semaine, des centaines de milliers de cubains lui ont rendu hommage.

Le latino-africain a été aux côté du Congo, de l’Angola, de l’Afrique du sud etc. En effet il à noué des liens étroit avec l’Afrique. C’est à Cuba que Nelson Mandela avait effectué son premier voyage après sa sorti de prison.

Au début des années 1960, Fidel Castro fait de l’Afrique une pierre angulaire de sa politique. Il souhaite également aider les jeunes nations africaines à se libérer de l’emprise néocoloniale des grandes puissances.

La présidence sud-africaine à rendu hommage à Fidel Castro ce samedi en saluant « le rôle inestimable dans la lutte pour la liberté » et contre l’apartheid. Les deux pays sont rester encore plus souder après la chute du régime de l’apartheid.

Un autre aspect de l’implication de Castro en Afrique était la médecine. Cette coopération dans le domaine médical se définissait par l’envoie des médecins sur le continent africain. Cette diplomatie médical continue encore aujourd’hui.

Ces médecins cubains sont réputé pour l’excellence de leur formation.  Des milliers de médecins ont été envoyer ainsi en Afrique. D’autre milliers de jeunes africains ont été formé au métiers de la médecine.

Fidel Castro s’est inspiré de la philosophie de José Martin qui avait professé « toute la gloire du monde tient dans un vrai’ de maïs ».

Comme il le souhaitait, son image ne sera pas immortalisé. Aucun buste, ni status à son image, aucune rue et aucune administration ne portera son nom.

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *