A la Une, Ghana, Politique

Présidentielle au Ghana: Pour qui les électeurs voteront-ils ?

Election GhanaLa campagne électorale en vue de la présidentielle du 7 décembre au Ghana a pris fin mardi à zéro heure sur une note de satisfaction. Les observateurs électoraux ont salué l’ambiance bon enfant ayant caractérisé les opérations de charme auxquelles se sont livrés les sept candidats en lice.

En course pour un second mandat de 4 ans, le président sortant John Mahama a face à lui six autres candidats dont le challenger numéro un, Nana Addo Akufo du New Patriotic Party (NPP), principal parti d’opposition.

Tout au long de la campagne électorale, l’administration de Mahama a été vivement critiquée par l’opposition dans son ensemble. Le pays est notamment touché par le chômage et la cherté de la vie.

Exportateur d’or, de cacao et désormais de pétrole, ce pays de l’Afrique de l’ouest est paradoxalement et fortement endetté auprès des partenaires en développement. Le NPP accuse par mailleurs le pouvoir d’encourager les violences pendant que la police détourne les yeux.

Dans la foulée, John Mahama  demeure le candidat fort apprécié par beaucoup de ses concitoyens. Au cours de la campagne électorale, il a joué la carte de l’homme proche du peuple en multipliant des promesses lors de ses meetings. Il a promis notamment éradiquer la corruption au cours de son second mandat.

Si les Ghanéens lui concèdent leurs voix, John Mahama entend parachever son programme axé sur le développement du Ghana et le renforcement de l’intégrité territoriale. Le Ghana est perçu comme un exemple de démocratie en Afrique.

Des arguments que tente de rejeter son principal adversaire, Nana Addo Akufo, déjà deux fois candidat malheureux aux élections présidentielles de 2008 et 2012.

Le leader du NPP veut faire de cette troisième tentative celle où il va réaliser son rêve de devenir président du Ghana. Cette élection pourrait être sa dernière dans la course à la présidence, selon certains observateurs de la scène politique du pays.

En attendant le verdict des urnes, Nana Addo Akufo promet de redresser l’économie du pays, laquelle gangrenée par la corruption sous toutes ses formes. Il incarne le changement et représente l’espoir des Ghanéens.

Il faut tout de même noter quelques progrès observés au cours des dernières années avec la construction des nouvelles infrastructures. Des réalisations à mettre à l’actif du président sortant.

Dans son discours de clôture, le président John Mahama a invité ses concitoyens à continuer de préserver ce climat de paix dans la paix notamment pendant et après le vote du mercredi. Pour ce dernier, « il ne faut pas que le pays soit consumé par la violence durant sa présidence ».

Selon les intentions de votes, l’élection se jouera entre John Mahama du NDC et Nana Addo Akufo du NPP. Pour qui les Ghanéens voteront-ils? Rendez-vous mercredi 7 décembre 2016.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *